Lg-Verviers

Publié le 13-12-2016 | Céline Léonard

Cerhum : quand les os s’impriment en céramique

Dans le secteur médical comme dans celui de l’industrie, l’impression 3D est en passe de tout bouleverser. Un créneau dans lequel l’entreprise Cerhum entend bien se positionner grâce à son expertise unique dans l’impression de céramiques techniques et médicales. Son fondateur, Grégory Nolens, nous dévoile sa vision et ses ambitions.

Enfant, Grégory Nolens rêvait de « réparer les gens ».  Un vœu qu’il a désormais exaucé, non pas en devenant chirurgien mais en créant la société Cerhum.

machoireImplantée au sein du Liege Science Park, cette entreprise fondée en 2015 est spécialisée dans la fabrication d’implants médicaux par impression 3D. « Ces derniers sont réalisés à partir de céramique dite technique », souligne Grégory Nolens. « Comparativement au métal ou au plastique, cette matière affiche de nombreux avantages pour le monde médical. Tout d’abord, les os du corps humain sont faits de céramique. Par conséquent, la céramique, même de synthèse, affiche une biocompatibilité sans pareille. Le dispositif implanté n’étant pas perçu comme un corps étranger, aucun phénomène de rejet n’est constaté.  Ensuite, outre le fait qu’elle peut remplacer des parties osseuses, la céramique imprimée en 3D participe à la régénération des os en favorisant la croissance des tissus. L’os peut y pousser et s’y fixer. Notons encore que ce type d’implants diminue le nombre et la durée des interventions, réduit le risque d’hémorragie et permet au patient de gagner en confort.»

Quatre disciplines médicales

Si l’impression 3D constitue une véritable révolution dans le champ de la médecine, certaines disciplines sont plus à maturité que d’autres pour accueillir cette nouvelle technologie. « Nous sommes actifs dans le domaine maxillo-facial (implants dentaires, comblements osseux) ainsi que dans celui de la chirurgie réparatrice (reconstruction du nez, des contours du visage…). Nous réfléchissons avec le secteur de la neurochirurgie et de l’oncologie sur des implants pour combler des cavités et pertes osseuses. Enfin, nous réalisons pour le secteur de l’orthopédie des implants intervertébraux pour des patients souffrant d’arthrose, d’obésité ou ayant subi un accident.»

vertebresUne production de 40.000 implants

C’est précisément dans le domaine de l’orthopédie que Cerhum a développé son expertise. « Un fabricant de dispositif médicaux avait besoin de 40.000 inserts intervertébraux. Grâce à ce projet, nous avons pu mettre en œuvre toute notre palette de services : la conception du prototype, la production de pièces,  la fabrication de notre propre céramique et, tout au long du processus, l’accompagnement du client pour l’aider à intégrer cette technologie au sein même de son entreprise.» Pour cette commande comme pours les autres, Cerhum produit des modèles standards. «Mais notre ambition est bien de proposer, à brève échéance, des implants personnalisés», précise notre ingénieur en sciences biomédicales.

D’autres secteurs en vue

Si le domaine médical est le premier segment visé  par Cerhum, il est loin d’être le seul. « Les débouchés sont également nombreux sur le marché industriel. L’aérospatial, l’automobile, l’électronique, l’énergie verte ou, plus étonnamment, le luxe (bijouterie et horlogerie) constituent autant de potentiels clients. L’industrie est en quête de technologies nouvelles lui permettant de réduire la taille et le poids de ses composants, de créer des pièces au design plus complexe,… L’impression 3D vient répondre à ce besoin d’innovation.»   

Une start-up ambitieuse

Même si elle n’affiche qu’une année d’existence au compteur, Cerhum peut en réalité s’appuyer sur une expérience de 10 ans dans le secteur de l’impression 3D.  « Notre équipe provient du Sirris qui, depuis une décennie, développe la technologie additive de céramique. En 2015, nous avons considéré que cette technologie était prête à quitter la sphère du théorique et du prototypage pour se frotter à la réalité du terrain et à la production en série.»

Forte de son savoir-faire, Cerhum se montre ambitieuse : « Dans un rayon de 500 km autour de Liège, notre expertise est unique. Nous aspirons à devenir le leader européen dans notre domaine et à devenir un partenaire de référence pour les entreprises –  médicales et autres – qui utilisent la céramique», conclut Grégory Nolens.

Cerhum : Rue des Pôles n°1 à 4000 Liège – Tel : 04/361.59.12 –  www.cerhum.com


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑