Namur

Publié le 03-03-2017 | Jacqueline Remits

Project 21c : luminaires solaires wallons à Dubaï

Le bureau d’études Project 21c, basé à Namur, développe des solutions d’éclairage innovantes. Sa récente collection de luminaires dotés de panneaux solaires pour pistes cyclo-pédestres a été mise au point avec deux entreprises wallonnes et prend le chemin des pays du Golfe.

SERGE VAN RUTTEN

Serge van Rutten

Project 21c est un bureau spécialisé dans l’étude d’aménagements d’espaces et d’éclairage publics. « Lors de l’étude, nous tenons compte de la circulation automobile, des usagers faibles, de l’urbanisme, de l’environnement architectural et naturel, du budget, des contraintes administratives et de l’esthétique, détaille Serge van Rutten, patron de Project 21c. Pour la réalisation, nous réunissons différentes compétences : ingénieur civil en construction, architecte, urbaniste, paysagiste, designer et artiste. »

Ingénieur civil en construction et en architecture, Serge van Rutten a débuté sa carrière au MET comme ingénieur des Ponts et Chaussées. Au bout de quelques années, il estime qu’il ne peut y développer sa fibre artistique. En 2000, il décide de créer son bureau d’études, Project 21c. « C’était l’époque des plans de mobilité. Les communes se sont mises à favoriser les modes doux de circulation, les cyclistes et les piétons, les places vertes et le mobilier urbain. »

Dans l’ère de la smart city
La PME namuroise remporte le Plan Lumière lancé par la Région wallonne pour la Ville de Charleroi. « C’est ainsi que nous avons été propulsés en tant que spécialiste de l’éclairage urbain. Un domaine qui m’a toujours intéressé. Dans l’éclairage, il y a deux aspects, l’un très technique et l’autre très subjectif avec la qualité des lumières et l’impression qu’elles font. »

En 2008, survient la crise qui stoppe net les projets d’aménagement public. « Qu’allions-nous faire ? Nous avons commencé avec de l’éclairage LED pour l’intérieur qui, commercialement, n’a pas fonctionné. Nous avons décidé de saisir les opportunités qui se présentaient. Une commune de la région de Tournai souhaitait installer de l’éclairage solaire. Pour développer ce nouveau produit pour l’extérieur, nous avions besoin de compétences en détection et en électronique. » Serge van Rutten apprécie les développements coopératifs par projet. « Nous nous sommes lancés à la recherche de partenaires compatibles. Nous avons fini par trouver deux partenaires wallons de qualité. Nous travaillons avec Icoms SPRL de Louvain-la-Neuve, pour la partie détection, gestion de l’énergie et communication entre les luminaires, et avec Métaux Emboutis SA, de Herstal, pour la partie métallique. La détection permet au gestionnaire de savoir, en temps réel, si une panne survient, de connaître la consommation et le nombre de personnes qui passent. Nous sommes ainsi entrés dans l’ère de la smart city. »

Grâce à un subside de la DG06, l’administration wallonne de la recherche, Project 21c développe une nouvelle collection de luminaires avec panneaux solaires pour chemins cyclo-pédestres, dénommée ViaLuce. « Aujourd’hui, nos plans financiers sont basés sur cette gamme. Nous nous adressons principalement aux communes, parcs, hôtels, hôpitaux. Nous avons répondu au concours en vue d’éclairer les chemins de la citadelle de Namur. » Via l’Awex, la PME a désormais un contact au Danemark pour y lancer ses luminaires solaires. « Pour l’Europe du Nord, nous travaillons principalement sur des pistes cyclo-pédestres. » Serge van Rutten a récemment eu l’occasion de présenter cette nouvelle gamme lors d’un salon à Dubaï. « Le Moyen-Orient, déjà gros consommateur d’éclairage solaire, est devenu notre deuxième marché. Notre produit plaît énormément. Ces pays souhaitent de l’éclairage solaire pour leurs routes et autoroutes. Nous sommes en train d’adapter notre concept pour ce marché. » Les objectifs de Project 21c pour 2017 sont de finaliser le premier chantier du côté de Tournai et d’inviter les responsables des grandes villes wallonnes et flamandes à voir comment le concept fonctionne. « Nous voulons entrer sur le marché belge, puis européen, et développer le produit pour le commercialiser dans les pays du Golfe. »

Project 21c : Avenue Reine Astrid n° 61/3 à 5000 Namur – Tel : 081/41.47.67 – http://p21c.net

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑