Lg-Verviers

Publié le 02-05-2017 | Jacqueline Remits

Ecco Nova : des projets en énergies renouvelables réalisés grâce au financement participatif

Créée en janvier 2016 par deux jeunes entrepreneurs liégeois, Ecco Nova est la première plateforme de financement participatif entièrement dédiée aux projets en énergies renouvelables. Comment ? Par le ‘crowdlending’, ou financement par le prêt, pour l’investissement dans des projets de cogénération, de parcs éoliens ou autres. Malin et bon pour la planète.

Quentin Sizaire et Pierre-Yves Pirlot, tous deux ingénieurs civils de formation, travaillent depuis une dizaine d’années dans le domaine des énergies renouvelables, le premier dans le photovoltaïque et l’éolien, le second dans la cogénération et le marché de l’énergie. Un master en management suivi à HEC-ULg leur donne des idées. « Dans le cadre de notre travail de fin d’études et de nos métiers, il nous est arrivé de constater un problème de financement de projet, commence Quentin Sizaire. Parfois, des chefs d’entreprises ne disposent pas de l’apport en fonds propres nécessaires au lancement d’un projet en énergie renouvelable. D’autres fois, ils l’ont, mais ils préfèrent allouer ces fonds à leur core business. » L’idée des jeunes starters est de proposer aux chefs d’entreprise qui souhaitent, par exemple, installer des panneaux photovoltaïques sur les toits de leurs bâtiments, de réaliser ce projet en pleine propriété avec un soutien financier venant d’Ecco Nova. Comment ? « La communauté va suppléer aux fonds propres du porteur de projet. En outre, dans l’éolien, on a souvent affaire au syndrome NIMBY (Not In My BackYard). Les gens sont favorables à l’éolien, mais pas dans leur jardin. Le crowdlending peut être une manière positive de communiquer autour du projet. »

 

Objectif : lever 1 million d’€ en 2017
Le crowdlending, késako ? Si le crowdfunding consiste à  financer en ligne des projets par des particuliers, il en existe de plusieurs formes. Le crowdlending, ou le mécanisme de financement par le prêt, en une. Il présente plusieurs avantages, en particulier, lorsqu’on l’applique au secteur des énergies renouvelables. « Avec un prêt et le contrat associé, l’investisseur sait quand il démarre et combien il recevra, explique Pierre-Yves Pirlot. Les conditions d’entrée et de sortie sont transparentes. Autre intérêt pour l’investisseur qui souhaite donner du sens à son épargne, il le trouve dans notre offre et par le lien direct entre le projet et lui au travers du contrat. Nous réalisons de l’intermédiation entre des sociétés ayant des projets en énergie durable et un besoin de fonds et des particuliers souhaitant placer leur épargne dans des projet durables. » Ces projets trouvent rapidement une solution par le financement participatif qui permet de lever des fonds citoyens sous forme de prêts. « Notre outil est juste un élément de financement. Il n’y a pas d’ingérence des investisseurs dans le projet. C’est aussi un outil de sensibilisation et de communication autour de projets durables. Il permet de compléter les fonds propres du porteur de projet qui en garde la pleine propriété. »

Depuis février 2017, les plateformes de crowdfunding sont tenues d’avoir un agrément de plateforme de financement alternatif. Dorénavant, seules les plateformes agréées ont la possibilité de lever des fonds jusqu’à 300.000 €, tandis que les particuliers peuvent investir jusqu’à 5.000 €. Ecco Nova a déjà réalisé plusieurs projets. Un premier projet de cogénération à la biomasse a été mis en place pour une maison de repos, soit 150.000 € récoltés en 7 semaines. Un projet éolien à Assesse, un autre photovoltaïque et un troisième de cogénération en région liégeoise ont été mis sur pied*. La jeune société liégeoise commence à être présente en Flandre (le site est en français et en néerlandais). « Nous visons la France où le crowdfunding énergétique a la cote, ajoute Quentin Sizaire. L’objectif est de lever des fonds pour un total de 1 million d’€ en 2017. » Accessible à tous par le prêt, la transition énergétique est en marche.

 

Ecco Nova : Rue des Gardes-Frontières n° 1 à 4031 Angleur – Tel : 04/365.24.77 –  www.ecconova.com

* Retrouvez l’un des actuels projets  d’Ecco Nova sur :   www.ecconova.com/view-project/cogeneration-walhorn/7


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑