Hainaut

Publié le 04-05-2017 | Gaëtan Di Gravio

PRECIMETAL : précision, excellence et ambition !

Fournisseur de pièces pour de gros donneurs d’ordres des secteurs aéronautiques et de la défense, notamment, la fonderie de précision Précimétal a décidé de voler de ses propres ailes. Sept dirigeants de l’entreprise seneffoise se sont associés à deux fonds d’investissement pour en acquérir la totalité des parts !

Solide réputation

La fonderie à cire perdue est un procédé de fabrication de pièces qui représente une alternative intéressante à l’usinage ou à l’assemblage par soudure dans la mesure où elle permet de reproduire fidèlement un modèle préalablement effectué en cire. Concrètement, le modèle en cire permet de réaliser ensuite un moule en matière réfractaire. Après élimination de la cire (qui sera recyclée), un métal en fusion est coulé dans ce moule et épouse dans les moindres détails les cavités laissées par la cire. Il suffit ensuite, après refroidissement, de détruire le moule en céramique pour en extraire les pièces finales. La fonderie de précision Précimétal, à Seneffe, a su se forger une solide réputation dans ce secteur. « Ce n’est pas le fruit du hasard, mais bien celui d’un travail acharné. Nous pouvons nous appuyer sur un personnel expérimenté, avec une moyenne de 20 ans d’ancienneté, qui est à la fois flexible et polyvalent, ce qui est devenu une exigence du marché… » souligne Philippe Hoste, Administrateur Délégué.

Et le moins que l’on puisse affirmer, c’est que le portefeuille clients de Précimétal est exigeant et se doit de l’être ! « Nous devons plus de 50% de notre chiffre d’affaires au secteur de l’aéronautique, dont les standards mondiaux en termes de compétitivité sont assez élevés. Nous sommes assez fiers de livrer plusieurs centaines de pièces en source unique à Airbus. Grâce à notre contrôle qualité interne performant, nous atteignons un taux de service de l’ordre de 99,9% pour le géant français. Tant pour l’aéronautique que pour d’autres secteurs comme la défense (avec la FN Herstal), l’agro-alimentaire ou d’autres industries mécaniques, nous tentons en permanence de rester compétitifs sur trois points : la qualité, le prix et les délais de livraison. Sur ce dernier point, nous travaillons à atteindre 100% d’« on time delivery » grâce à un processus de planification très sophistiqué. »

Rachat par les managers

Toutes ces démarches s’inscrivent dans la culture de l’entreprise, en recherche permanente d’excellence. Cette dernière se traduit notamment par son PACTE (Programme d’Amélioration Continue et de Transformation de l’Entreprise). « En 2016, hormis l’embauche de 8 nouveaux CDI, nous avons rénové notre atelier d’injection de cire afin d’en améliorer la productivité. » Mais la plus grosse perspective d’avenir de Précimétal se situait ailleurs… « Après 3 décennies d’appartenance à des groupes ou multinationales, nous nous sentions prêts à « couper le cordon », d’autant que nous avons toujours fonctionné de manière autonome. Nous estimions qu’un changement était nécessaire si nous voulions poursuivre notre stratégie de développement et de croissance. Ainsi, avec l’aide de partenaires financiers, sept cadres de Précimétal ont décidé d’en racheter l’ensemble des parts via une opération de management buy-out. Le tout avec un maintien complet des emplois et de nos activités… » Un projet devenu réalité au 2 février dernier pour Philippe Hoste et ses partenaires, qui se sont désormais fixé un nouveau plan stratégique à 5 ans visant à poursuivre la modernisation de l’usine de Seneffe, à intensifier leur développement commercial en vue de prospecter de nouveaux marchés et à recentrer leur image de marque sur eux-mêmes.

PRECIMETAL 03

PRECIMETAL – Chaussée de Mons, 89 à 7180 SENEFFE – Tél. 064/52.20.00 – www.precimetal.com


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑