Namur

Publié le 15-06-2017 | Jacqueline Remits

Freecaster : quand les défilés Vuitton passent par Namur

Spécialisée dans la production et la diffusion de contenus audiovisuels sur Internet, la société namuroise Freecaster compte parmi ses clients de belles références comme la RTBF (la technologie Auvio, c’est elle) et de grands noms de la mode comme Louis Vuitton, Givenchy et Hermès.

Un parcours étonnant que celui de Raymond Dulieu, CEO de Freecaster. Il crée sa société en 2004, au départ d’un concept marketing mis en place pour les rasoirs Braun en vue de séduire le public des 15-25 ans. « Aucune plateforme de partage n’existait à l’époque, se souvient-il. Si des contenus vidéo étaient disponibles, ils ne l’étaient souvent que sous format DVD ou TV. Cela coûtait cher de les mettre en ligne. Nous avons alors proposé de récupérer des contenus existants, intéressants pour les jeunes et de les diffuser. Nous avons lancé une plateforme sponsorisée par la marque allemande. » L’aventure Freecaster commence. Le partenariat se poursuit jusqu’en 2008. Auparavant, Raymond Dulieu a fait carrière chez Mac Cormack, grand groupe de marketing sportif. Il embraye à la tête de la division marketing de la Fédération cycliste internationale, au Tour de France, chez Red Bull et au sein de la société en charge de gérer les droits de la Champion’s League. Au début, le domaine de prédilection de Freecaster, ce sont les sports extrêmes, kitesurf, snowboard, moto-cross, VTT, etc. Une période achevée en 2009.

14 millions de vues pour Tomorrowland
Progressivement, la société évolue pour devenir un fournisseur de services en marques blanches pour les plateformes vidéo. Aujourd’hui, elle fournit la technologie pour Auvio, ce site web de la RTBF qui permet de revoir ou de réentendre une émission radio ou TV. Derrière Auvio, ce sont les serveurs, les logiciels de Freecaster. Sur recommandation de Facebook, elle couvre les défilés de Louis Vuitton, et d’autres marques dans la foulée, Kenzo, Hermès, Givenchy… « Pour ces marques, nous réalisons la plateforme vidéo, le live streaming et, dans certains cas, ce qu’on appelle la captation des défilés pour une diffusion en direct sur Internet via la plateforme Freecaster. Nous travaillons beaucoup sur Paris. Avec Vuitton, nous avons capté le défilé de Rio l’année passée. Nous l’avons également fait pour le défilé au Japon, en mai dernier. » Autre client important, le festival Tomorrowland. « Pendant trois jours, 14 millions de personnes regardent le live stream, c’est énorme. »

Pour les entreprises aussi
La société namuroise travaille également pour des entreprises de différents secteurs : financier, pharmaceutique, agroalimentaire, etc. « Aujourd’hui, pas mal de sociétés ont besoin de faire de la communication interne, avec du live stream. Cela permet à l’entreprise d’avoir des interactions avec son personnel, d’une manière sécurisée, avec un mot de passe. Cela peut être pour de la formation, de la communication financière, de crise, les vœux du CEO à ses employés dans le monde, etc. Avec la vidéo, elles peuvent se permettre de faire de la télévision sans devoir passer par elle. Des outils de communication interne se développent très fort dans les grands groupes. Pour être présentes sur Internet, elles ont le choix entre YouTube ou des sociétés cotées en Bourse. Nous nous différencions par un service très poussé, l’accompagnement technique, le développement informatique sur mesure. » Freecaster travaille pour Total, la SNCF, BNP Paribas… et pour la Commission européenne. « Nous pouvons travailler en plusieurs langues, avec des questions/réponses en direct. Nous sommes en plein développement dans ce domaine. » Freecaster emploie actuellement 11 personnes, dont 3 personnes à Paris et une à Luxembourg et sous-traite une partie à des cameramen, notamment. « Notre objectif est de continuer à nous développer, à travailler pour des chaînes de télévision et à fournir des plateformes vidéo aux entreprises. »

 

Freecaster : Avenue des Acacias n° 115 à 5101 Namur – Tel : 081 31 15 85 – www.freecaster.tv


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑