Lg-Verviers valbenoit2

Publié le 27-06-2017 | c. p.

Phase d’accélération des grands projets de la SPI

Ce 26 juin, la SPI, l’agence de développement pour la province de Liège, a communiqué son bilan 2016.

Les résultats financiers présentent un solde légèrement négatif en 2016.  C’est là l’effet d’un nombre d’hectares de terrains vendus en diminution (16.31 ha contre 27.15 en 2015) équilibré par la vente de 4 bâtiments. Le plan stratégique 2014-2016 qui visait un objectif d’équilibre financier sur trois années se solde par un boni important (± 1.900.000 EUR) mais la prudence s’impose, les effets d’une récente imposition à l’ISOC influençant tant l’activité que les résultats futurs.

Ce résultat n’est toutefois pas représentatif du dynamisme économique car avec le nombre de reventes de bâtiments ou de terrains entre entreprises qui représente 38.76 ha en 2016, ce sont pas  moins de 53 ha qui ont fait l’objet de transactions. Une bonne nouvelle en soi pour le territoire qui voit en outre se réguler un nombre de friches potentielles.  Si on y ajoute que 60% des projets SPI sont des réhabilitations, c’est de bon augure pour la politique de recyclage du territoire prônée par les instances.

De plus en plus de projets multi-fonctions
Réaménager des friches, les concevoir en partenariat, les aménager ou les transmettre, les animer pour leur rendre la vie, voilà une activité qui aura énormément occupé la SPI en 2016. Des projets tels que  le Val Benoit (Liège), le Hasard (Cheratte-Visé), les ACEC (Herstal) et HDB (Verviers) ont ainsi connu un véritable coup d’accélérateur.

Des parcs d’activité flexibilisé

Afin de rendre le territoire attractif, la SPI multiplie les infrastructures d’accueil des entreprises de tous types. Au-delà de son action dans les grands parcs d’activités économiques (extension des Hauts-Sarts, extension du parc de Waremme Long Réna, East Belgium Park, Barchon/Tignée, …), la SPI a ainsi été   active sur de petits parcs d’activités économiques qui répondent à une demande locale (Retinne (Fléron), Sartel (Oupeye), Intermills (Malmedy), Intervapeur (Verviers), Avennes (Braives), Comblain-la-Tour, Waimes …). Symbole de cette diversité, la SPI a inauguré conjointement avec les communes de Blegny, Fléron et Soumagne en avril dernier l’îlot de Retinne, le parc de Barchon et le site réhabilité de la Caserne de Saive.

L’année 2016 en chiffres :

  • 16.31 ha de terrains vendus aux entreprises ainsi que 4 bâtiments et 38.76 ha revendus entre entreprises, soit des transactions portant sur 53ha.
  • 60 parcs d’activités économiques avec un taux d’occupation moyen de plus de 90.2 %
  • 2664 entreprises installées dans les parcs et bâtiments, employant 46.232 personnes
  • 60 infrastructures d’accueil dont 45 bâtiments relais et 15 espaces entreprises
  • 28 dossiers d’infrastructures en cours ou à l’étude pour les communes et opérateurs publics
  • 256 entreprises accompagnées dans leur développement
  • 7.5 millions d’EUR investis pour la création et la rénovation des parcs d’activités économiques

Copyright Galere


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑