Lg-Verviers

Publié le 08-08-2017 | CP.

Le Préhistomuseum accueille son 100.000e visiteur

Réouvert en février 2016 après 3 années de travaux, le Préhistomuseum (ex-Préhistosite de Ramioul) vient d’accueillir son 100.000e visiteur en ce milieu d’été. C’est une famille française originaire de Metz qui a été accueillie par le directeur Fernand Collin. Les heureux visiteurs ont ainsi passé la journée gratuitement dans les 30 ha du site.

Lors de sa dernière année avant les profondes transformations, le site flémallois avait enregistré 42.000 visites, parmi lesquels 15 % d’individuels. « Nous avons réussi notre pari d’attirer un plus large public de familles » se réjouit Fernand Collin, directeur du Préhistomuseum. « Ces 18 derniers mois, nous avons accueilli près de 40 % de visiteurs individuels. Si les écoles sont désormais plus nombreuses en valeur absolue à rejoindre Ramioul, elles ne représentent plus qu’une proportion de 43 %. » Le solde se compose de groupes jeunesse et seniors, de stagiaires ou encore de participants à des événements d’entreprises.

En termes de visiteurs individuels belges, les habitants de la province de Liège sont évidemment majoritaires, atteignant une part de 69 %, suivis par les Namurois (7 %), les Brabançons (4,5 %), les Bruxellois (4 %), les Hennuyers (4 %) et les Luxembourgeois (2 %). Les visiteurs néerlandophones représentent près de 10 %, avec une majorité de Brabançons et d’Anversois. Les étrangers constituent 6 % de l’ensemble, les Français devançant les Néerlandais, les Allemands, Les Luxembourgeois et les Anglais. « En atteignant le cap des 100.000 visiteurs, nous constatons que la fréquentation de 2017 confirme les bons chiffres de 2016 » relève Fernand Collin. « C’est très encourageant puisque l’année de réouverture a bénéficié d’un effet de curiosité et de nouveauté, mais aussi d’une couverture médiatique sans précédent. 2017 est donc une année de confirmation de ce beau départ. »


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑