Lg-Na

Publié le 10-11-2017 | Céline Léonard

Robin Haquenne : la confirmation d’une promesse culinaire

Il a 22 ans seulement, mais déjà tout d’un grand. Après avoir cultivé son talent dans les cuisines de chefs renommés, Robin Haquenne a inauguré son propre restaurant au printemps dernier. Baptisé Rob’Corner, cet établissement est une première concrétisation dans la carrière de ce jeune chef couronné, à de nombreuses reprises, dans des concours nationaux et internationaux.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la cuisine est venue à vous un peu par hasard…
R.
H. : « Adolescent, je ne m’épanouissais pas à l’école. J’avais davantage envie d’être sur le ‘terrain’ qu’assis sur un banc. Mon ambition était alors de rejoindre mon père qui travaillait en tant qu’indépendant dans le secteur du bâtiment. Mais à 15 ans, dans le cadre d’un job étudiant, j’ai eu l’opportunité de découvrir le monde de la cuisine. Ce fut un véritable déclic. »

Au-delà de l’école, où avez-vous appris votre métier ?
R.
H. : « J’ai eu la chance d’évoluer au sein de nombreux établissements étoilés : chez Lemonnier* (Lavaux-St-Anne), à L’auberge du vieux puits*** (Fontjoncouse – France), au Coq aux champs* (Tinlot), à L’Air du Temps** (Liernu) et à l’Hostellerie Le Prieuré St Géry* (Beaumont). J’ai également pris part à de multiples concours qui m’ont appris à travailler vite tout en gérant mon stress. »
Au mois de mars, vous vous êtes lancé dans l’aventure. N’était-ce pas prématuré ?
R.
H. : « Lorsque s’est dessinée l’opportunité d’exploiter ce lieu, j’ai décidé de la saisir. Par le passé, il a accueilli plusieurs brasseries qui ont toutes fait faillite, mais cela ne m’a pas découragé (rires). Avec le soutien de ma famille, j’ai décoré la salle à ma manière. Aujourd’hui, mon père continue de m’apporter son aide pour la gestion administrative. Pour le reste, je gère. »

Cela vous tenait à cœur d’ouvrir votre restaurant à Ciney ?
R.
H. : « Oui, car c’est ma région d’origine. Par ailleurs, il n’existait pas d’établissement jouant la carte de la bistronomie dans les environs. Il y avait donc un créneau à saisir. »

Il y a-t-il un chef en particulier qui vous inspire ?
R.
H. : « J’ai été impressionné par Philippe Etchebes que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de ma participation à l’émission Objectif Top Chef. Ceci dit, tous les chefs aux côtés desquels j’ai pu évoluer m’ont appris des choses précieuses qui m’ont permis de construire mon style. »

Justement, comment décririez-vous votre cuisine ?
R.
H. : « J’aime la simplicité. Les émulsions ou les plats réalisés à partir de 50 ingrédients, ce n’est pas mon truc. Mes assiettes s’articulent autour d’un produit de base qualitatif accompagné d’une garniture et rehaussé d’une sauce. Le tout servi avec générosité. »

Idéalement, comment voyez-vous la suite de votre carrière ?
R.
H. : « Mon rêve serait de faire du Rob’sCorner une chaine internationale. Celle-ci se déclinerait sous forme de restaurants, mais aussi de bars ou de boulangeries. Pour l’heure, mon premier objectif est bien évidemment de faire de cet établissement une réussite. Les débuts sont fort heureusement prometteurs. » 

Le Jeune entrepreneur du mois

  • Nom: Robin Haquenne
  • Âge: 22 ans
  • Formation : IFAPME Dinant
  • Distinctions : Médaille d’argent à WorldSkills London (2011), Médaille de bronze à EuroSkills Spa-Francorchamps (2012), Médaille d’or au concours Epicure d’or (2013), Médaille d’or du Meilleur jeune cuisinier de Belgique (2014), Médaille d’excellence – niveau international – à WorldSkills Sao Paulo (2016), …
  • Société: le restaurant Rob’s Corner
  • Concept: une cuisine bistronomique servie dans un cadre chaleureux

 Rob’s Corner : Place Emile Vandervelde, 4 à 5590 Ciney – Tel. : 083/21.83.34 – www.robscorner.be

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑