Lg-Verviers

Publié le 14-11-2017 | CP.

Corps européen de solidarité : un tremplin pour l’emploi ?

Le Corps européen de Solidarité est une initiative de l’Union européenne lancée début 2017. Il vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays, ou à l’étranger, destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe. Dans ce cadre, des jeunes de 18-30 ans sont amenés, pendant 2 à 12 mois, à participer à des missions d’entraide et de cohésion sociale tout autour de l’Union Européenne. Ces projets peuvent être de natures très différentes (prévention de catastrophes naturelles, travaux de reconstruction, aide dans des centres de demandeurs d’asile ou encore promotion de la cohésion entre différentes régions européennes). Près de 10.000 volontaires sont attendus au cours des prochains mois et l’objectif est d’atteindre la barre des 100.000 d’ici 2020.

Au terme de sa contribution au projet, le jeune reçoit un certificat de participation qu’il pourra valoriser lorsqu’il postulera à un emploi.

Jeune liégeois de 22 ans, François Stockart fait partie des premiers volontaires du  Corps européen de Solidarité. Pour son volontariat qui durera 6 mois, il est basé à Strasbourg. « Après m’être inscrit comme candidat volontaire du Corps européen de solidarité, j’ai  été contacté par Interreg Volunteer Youth (IVY) , qui m’a permis de rejoindre le projet Interreg RARENET. Ce dernier est un ambitieux projet de formation et de recherche sur les maladies rares porté par l’université de Strasbourg. Il met en réseau des enseignant-chercheurs, professionnels de santé et associations de patients dans le Rhin supérieur, tout en contribuant à une meilleure information du grand public. Des exemples d’activités concrètes de RARENET sont : la mise à disposition d’outils et de formations pour les professionnels de la santé, le partage d’une banque d’échantillons biologiques, l’information des patients et du grand public par la participation à des événements publics et la dissémination de ressources en français et en allemand sur le site internet. En tant que volontaire, je soutiens le projet dans sa communication et lors des évènements auxquels il participe. »

Plus d’infos : https://europa.eu/youth/SOliDARITY_fr

Photo : François Stockart lors d'un atelier sur la coopération transfrontalière dans le secteur de la santé à la semaine des Villes et Régions à Bruxelles.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑