Brabant wallon

Publié le 08-02-2018 | Stéphanie Heffinck

Trends Gazelles du BW édition 2018 : Wilink Insurance, Odoo, nSilition sur le podium

Cela fait déjà 16 ans que les rédactions de Trends-Tendances sélectionnent de 50 à 200 Trends Gazelles par province, en se basant sur des critères tels que : la croissance du chiffre d’affaires, celle du personnel et celle du cash-flow, analysés pour les 5 dernières années. N’entrent en ligne de compte, du reste, que celles qui ont créé 20 emplois au minimum depuis leur création (10, pour les petites entreprises).

Le concours distingue 3 catégories d’entreprises : petites entreprises (chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros) ; les moyennes entreprises (entre 1 à 10 millions d’euros) et les « grandes entreprises » (supérieur à 10 millions d’euros).

Le 22 mars, la remise des prix des Trends Gazelles nationales clôturera l’événement. Mais avant cela, les Trends Gazelles provinciales seront mises à l’honneur.

C’est le Brabant wallon qui a ouvert la série de soirées des Gazelles, ce 07 février. Suivront Namur (le 21/02), Luxembourg (28/02), Liège (07/03) et le Hainaut (14.03).

Dans la Jeune Province, les noms des Ambassadeurs sont donc déjà tombés : Wilink Insurance (grandes entreprises), Odoo (moyennes entreprises), nSilition (petites entreprises).

Membre de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon, Wilink Insurance (Ottignies-LLN – www.wilink.be) exerce ses activités dans le domaine des solutions en matière d’assurances et pensions, placements, solutions bancaires, crédits et immobilier. Elle a été fondée par Dominique Dejean (Elitis), Stefaan Vallaeys (BFO) et Christophe Dister (FINB). « La fusion nous a permis d’être mieux armés pour relever les défis que représentent les nouvelles exigences et réglementations, ainsi que la digitalisation » analysait Dominique Dejean dans l’interview du Trends (08/02). Le CEO de Wilink Insurance rappelait la volonté de positionnement du groupe comme un « one store financial house » en insistant sur son indépendance par rapport aux solutions financières proposées.

En 2017, Wilink Insurance affichait un chiffre d’affaires de 41 millions d’euros et comptait quelque 400 collaborateurs. Pour l’avenir, ses nombreux projets lui apporteront certainement encore davantage de crédibilité : elle développe notamment un programme de « cocourtage » avec, déjà, sept courtiers franchisés et probablement une centaine dans les 5 ans à venir.

On n’a pas fini d’entendre parler de ce groupe !…

Du côté des moyennes entreprises, c’est Odoo qui a décroché les lauriers : ambassadeur des Gazelles pour les petites entreprises en 2013, la société brabançonne dont le logiciel de gestion éponyme est le plus installé au monde ( !) propose une trentaine d’applications principales et 4500 autres auxquelles ont contribué 1500 membres actifs. La Gazelle numérique est bien partie pour rejoindre le rang des « Grandes entreprises ». Elle a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 25 millions d’euros, en 2017 et emploie 360 personnes (170 à Belgique, notamment à Ramillies).

Quant à la reine des petites entreprises, nSilition, établie à Louvain-la-Neuve, elle est spécialisée dans la conception et le développement de puces électroniques pour le secteur spatial. automobile et télécoms. Aujourd’hui, elle pousse la collaboration avec de grandes entreprises pour la mise au point de puces aux fonctions particulières. Dans le futur, la société entend continuer à développer toujours plus de produits propres…

 

Les infos et articles complets dans l’édition du Trends du 08/02/2018


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑