Lg-Verviers

Publié le 12-03-2018 | CP.

AMOS et Airbus Defence and Space renforcent leur collaboration

Airbus Defence and Space a choisi AMOS pour fournir des éléments critiques de l’instrument optique d’observation de la Terre METimage pour la deuxième génération du système polaire d’EUMETSAT. L’instrument METimage sera développé par une équipe industrielle dirigée par Airbus Defence and Space.

METimage est un spectro-radiomètre d’imagerie visible et infra-rouge qui sera embarqué sur la série « A » des satellites météo METOP Seconde Génération. Ces trois engins spatiaux en orbite polaire fourniront des informations détaillées sur les nuages, la couverture nuageuse, les propriétés de la surface terrestre, ainsi que sur les températures des océans, de la glace et du sol, contribuant ainsi à améliorer les prévisions météorologiques et climatiques. Le lancement en orbite héliosynchrone est prévu pour 2021.

Airbus Defence and Space, après avoir choisi AMOS pour fournir le miroir de balayage de  l’instrument en janvier 2017, a de nouveau sélectionné AMOS pour la conception et la fabrication de l’optique du télescope ainsi que du dérotateur de l’instrument.

Le télescope sera composé de miroirs en zerodur fortement asphériques et ultra légers afin de répondre aux contraintes exigeantes de taille et de masse de l’instrument. Le dérotateur sera composé d’un ensemble de miroirs plans assemblés sur une structure tournante. Le but de ce sous-système opto-mécanique complexe est d’assurer une géométrie d’image régulière sur les détecteurs pour toute la plage angulaire de fonctionnement du miroir de balayage.

Pour ces deux projets, AMOS fabriquera des éléments optiques d’une précision extrême. Les défauts de forme de la surface de ces composants devront être inférieurs à quelques nanomètres, tandis que la rugosité exigée est meilleure que 0.4 nm. Cela signifie que les “bosses” et les “creux” sur la surface devront être inférieurs au diamètre de 2 atomes en moyenne !

“Nous sommes très fiers de la confiance qu’Airbus Defence and Space accorde à nouveau à AMOS en nous confiant ces deux contrats majeurs“, a déclaré Philippe Gilson, CEO d’AMOS. “Très peu de sociétés en Europe peuvent fabrique ce type d’instrument. De plus, il est très gratifiant de prendre part à une mission qui contribuera à améliorer les prévisions météorologiques et notre compréhension de la dynamique de notre climat.”

Photo : Vue d’artiste du système MetOp-SG – Credit ESA


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑