Wallonie

Publié le 05-04-2018 | CP.

WALIBEAM : une plateforme pionnière dans l’implantation ionique

L’implantation ionique transforme la surface des matériaux physiquement ou chimiquement, sans élévation de température, en les bombardant avec un faisceau d’ions de très grande énergie. Ce procédé est tout particulièrement adapté à toutes les industries qui utilisent des pièces mécaniques à forte valeur.

Composé des sociétés AGC GLASS EUROPE, IONICS, MATERIA NOVA, GRAUX et CRM, le consortium de WALIBEAM a inauguré, voici quelques jours, une plateforme technologique consacrée à l’implantation ionique.

WALIBEAM entend, d’une part, démontrer la faisabilité technico-économique des technologies d’implantations ioniques, en limitant les risques industriels et le temps nécessaire à leur mise sur le marché visé et, d’autre part, à créer en Wallonie une nouvelle filière industrielle de conception et fabrication de lignes de traitement de surface.  Comme le rappelle Anthony Van Putte, Directeur Général du Pôle MecaTech : « Le monde industriel est en quête des nombreuses fonctionnalités technologiques essentielles comme la maîtrise de la couleur, la résistance à l’usure ou à l’impact, la captation ou la conversion de l’énergie ou de matière, l’affinité avec les liquides ou les gaz,… La plateforme Walibeam répond à ce besoin et se consacre au développement de nouvelles technologies de traitement de surface innovante ». Le Ministre Jeholet déclare à cet égard : « Ce consortium, qui permettra la collaboration à la fois d’entreprises, de PME et de centres de recherches, rejoint ma volonté de décloisonnement, mettre l’accent sur les recherches en partenariat entre les différents acteurs est essentiel. »

Intérêt industriel marqué
Cette initiative est soutenue par la Wallonie et l’Europe via les fonds FEDER et rencontre déjà un grand intérêt auprès d’autres industriels tels que DIAROTECH, MAGOTTEAUX, JTEKT, ANYSHAPE, BS-INNOCLEAN, … Les résultats obtenus à l’échelle laboratoire durant ces deux dernières années laissent en effet entrevoir des perspectives de marchés de masse, tant pour les industriels utilisateurs (nouveaux produits) que pour les industriels constructeurs (nouveaux équipements de production). Le consortium WALIBEAM vise donc à la fois un positionnement sur :

  • le marché des produits avec une offre centrée sur les nouvelles fonctions que la technologie d’implantation peut apporter (anti-griffe, anticorrosion, dureté, …) ;
  • le marché des machines de traitement de surface avec une offre destinée tant à la fabrication de nouveaux produits qu’à l’avènement de nouvelles technologies, p.ex. de meilleure qualité ou moins polluantes (marché des essuie-glaces, …).

© roman3d

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑