Lg-Verviers

Publié le 12-06-2018 | CP.

Un Wallon et un Flamand s’unissent pour lutter contre le malaise ambiant au travail

Le travailleur belge ne va pas bien. Et il n’est pas le seul, au vu des enquêtes menées au niveau mondial : 60% des travailleurs sondés reconnaissent avoir un « job alimentaire » et 20% confient être désimpliqués et ne pas porter les valeurs de leur entreprise. La liste des métiers pénibles, quant à elle, est de nouveau d’actualité, tandis que Maggie De Block, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, lance le projet pilote de prévention du burnout PBT®. Le mal-être au travail est un problème sanitaire et humain. Et rien qu’en Belgique, le coût total de l’incapacité de travail pour burnout est estimé à 7,96 milliards d’euros.

La prise de conscience est bien là, et les mesures en vue de solutions également. Mais n’y a-t-il pas moyen de travailler davantage en amont, c’est-à-dire de façon plus préventive et globale ? Deux entrepreneurs, l’un liégeois, Fabian Jeanmart et l’autre, anversois, Hendrik Deroo, ont eu cette réflexion. Ils aident les entreprises, petites et grandes, à implémenter en Belgique des méthodes de management dites « agiles ». Et ils réinterprètent ces méthodes dans une optique novatrice qui séduit de plus en plus de patrons belges.

Fabian Jeanmart et Hendrik Deroo ont fondé, en 2015, le cabinet de consultance Clarity (devenu il y a peu Clarity Upgrades). Ils sont les 1ers en Belgique à avoir obtenu, entre autres certifications RH & management, la licence HolacracyOne®. Hendrik Deroo résume bien leur mission : « Nous souhaitons soutenir l’implémentation de nouveaux modèles de management afin de créer un meilleur contexte de travail. Et ce, au sein de toute organisation désirant booster l’efficience de ses équipes ». Les deux hommes ont déjà obtenu de beaux résultats auprès de structures de toutes tailles, PME comme gros acteurs du paysage entrepreneurial belge. Avec le leader mondial du recrutement Experis, Clarity a appliqué ces techniques de management agile chez ING. C’est à eux que la banque s’est adressée au terme des négociations sociales de 2017 pour remotiver son effectif.

Des modèles de management agile – comme Holacracy, Scrum, Spotify… – ont déjà le vent en poupe depuis une bonne dizaine d’années, par exemple, aux USA, aux Pays-Bas ou encore en Suisse. La culture – celle de ces pays comme celle de leurs entreprises – s’y prêtant mieux qu’ailleurs. Ceux-ci ont en effet une conscience accrue des enjeux liés aux changements, dans un contexte d’innovations technologiques et digitales. La Belgique, sans doute plus conservatrice et moins audacieuse lorsqu’il s’agit d’adopter de nouveaux modèles, est donc à la traîne : les premières entreprises agiles ont vu le jour il y a quelques années seulement. Par ailleurs, celles-ci ont le plus souvent opté pour un seul modèle agile et y sont restées cantonnées. Or, la méthode qui convient à un moment « t » de l’entreprise ne convient pas nécessairement à un autre moment « t ». Aussi, selon le modèle de Clarity, plusieurs méthodes agiles sont mixées pour une approche sur-mesure et adaptative. C’est en cela essentiellement que ce modèle est différent de ce qui a été fait à ce jour chez nous.

Ce qui est aussi propre à Clarity, c’est la façon dont ces deux consultants envisagent leur mission : ils ne se prennent ni pour des gourous, ni pour des éléments indispensables. Le partenaire liégeois Fabian Jeanmart illustre comment ils réinventent peu à peu la consultance à leur façon : « Selon certains types de consultance, les résultats ne durent que le temps de la mise en place par un consultant charismatique. Ensuite, l’enthousiasme retombe comme un soufflé, dès que les employés sont livrés à eux-mêmes. Dans notre optique à nous, nous prônons autant que possible le transfert de compétences et l’adoption au quotidien par chacun des employés. Nous encourageons ceux-ci à toujours plus d’autonomie. Et cela rend les individus maîtres de leur destin professionnel, et donc plus heureux ».

L’agilité en bref

Les méthodes agiles consistent en l’application de techniques de management performantes et éprouvées pour :

– remotiver son personnel et l’impliquer davantage ;
– donner davantage d’autonomie aux équipes et individus ;
– recréer un contexte de créativité, d’initiative et de co-création ;
– œuvrer pour le bien-être au travail, diminuer les risques de burnout ; – installer son entreprise dans la pérennité ;
– booster la rentabilité et la croissance économique.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑