Hainaut

Publié le 16-10-2018 | Tatiana Hamaide

Jean-Michel Trigalet d’AGI Service : « Partageons l’efficacité ».

Chaîne d’interviews de membres entreprenants

Benoît Latteur de CSP Benelux et la CCI Hainaut tendent le micro à Jean-Michel Trigalet, Business Developer d’AGI Service.

Propos recueillis par Tatiana Hamaide.

Jean-Michel Trigalet, Business Developer d’AGI Service

Monsieur Trigalet, vous avez été fondateur de MSI Computer, fondateur de AGI Service, qu’est-ce qui pousse un ancien de l’ICHEC à « entreprendre » ? L’appât du gain, le goût du risque, ou ce « quelque chose d’indéfinissable qui motive certains à prendre le leadership et à sortir de leur zone de confort » ?
Avant de créer MSI Computer, j’ai été employé en tant qu’analyste-programmeur dans le service informatique d’une grosse société de vente par correspondance, et ensuite dans une Asbl pour y développer des programmes de gestion comptable.
Quelques années en tant que salarié m’ont suffi pour comprendre que j’avais l’esprit d’un indépendant.
C’est donc bien ce « quelque chose d’indéfinissable » qui a motivé mon choix pour lancer ma propre activité.
Fort sollicité pour du développement sur mesure, mes clients de l’époque souhaitaient n’avoir qu’un seul interlocuteur tant pour la programmation que pour le matériel. Ce qui en 1988, année du grand boom du PC computer, a modifié sensiblement
mon métier puisque je me retrouvai propulsé dans la vente de Matériel et Solutions Informatiques (en abrégé MSI Computer). Et, il faut bien le dire, il s’agissait dans un premier temps exclusivement de vente de solutions hardware.
Le passage en SA fut dicté par ma vision à long terme de l’activité à cette époque : trouver un associé spécialisé en gestion afin de développer un service complet aux entreprises. Après avoir rencontré l’associé espéré, j’ai entrepris la formation à l’ICHEC-PME pour approfondir mes propres connaissances en gestion. 9 ans plus tard, le marché me contraignait à cesser les activités de MSI Computer qui n’étaient plus rentables. C’est alors que j’ai débuté l’activité de AGI Service en rachetant une partie de la clientèle de MSI Computer : 17 clients CUBIC. Quelques années plus tard fut créée la Sprl AGI Service pour des
raisons d’organisation et fiscales.

Vous voici « Business Developer » pour AGI Service et Logidrive depuis peu. Comment voyez-vous ce rapprochement avec cette seconde nouvelle équipe ?
Il est vrai que ces derniers temps avec AGI Service, malgré les 10 à 15% de taux de croissance affichés ces dernières années, nous cherchions, suite au départ d’un collaborateur, une synergie avec un autre revendeur. L’opportunité s’est présentée avec Logidrive – 1er revendeur Winbooks certifi é en Belgique – dont
le propriétaire Benoît Muller nous a fait une proposition d’achat, il y a quelques mois. Après un temps de réflexion, nous l’avons acceptée. Suite à l’achat, il m’a été confié la fonction de « Busines Developer » pour les deux entités. Comme il ne s’agissait pas d’une fusion proprement dite, les deux entités ont été préservées.
Je me réjouis de ce rapprochement qui, tout en garantissant une continuité dans le service, va permettre « encore plus d’efficacité » et de rapidité auprès de nos clients respectifs. De mon côté, fort de mes expériences acquises dans le passé et des formations suivies (dernièrement à l’Eagle Academy avec Fabian Delahaut), je vais développer le business pour AGI Service et Logidrive en créant de nouveaux produits et en renforçant le marketing.

Quel est votre credo? Votre devise au travail ?
Le partage des compétences pour accompagner, faire grandir nos clients, qui eux-mêmes sont des chefs d’entreprise pour la plupart.
En cela, je rejoins le slogan d’AGI Service : « Partageons l’efficacité ».
Autre credo : un franc investi dans un logiciel de gestion doit en rapporter dix !

Quels sont vos atouts et vos faiblesses ?
Côté atouts : L’expérience m’a permis d’être créatif sans être utopique. Pour la petite histoire : avant d’être analyste-programmeur, j’ai entamé des études à l’Académie des Beaux-Arts dans l’idée de devenir ensemblier-décorateur ! Mais très vite, j’ai compris que ce qui était nécessaire pour moi était de créer avec un cadre, ce que l’IT – domaine vers lequel rien ne me destinait au départ – m’a autorisé par la suite.
Côté faiblesses : je suis perfectionniste et donc exigeant envers moi-même… et les autres. Il m’a souvent été difficile de déléguer, mais je me sens guéri. Mon remède ? Avoir fait mien l’adage : « Fait est mieux que parfait » !
Je considère également comme une autre faiblesse chez moi, le manque d’attrait pour l’argent. En gagner pour en gagner, n’a jamais été mon
moteur principal. Cela m’a peut-être freiné à faire grandir la société…

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes entrepreneurs ?
Si je devais résumer en une seule phrase, je leur dirais : faites ce que vous aimez et persévérez, en ayant des objectifs S.M.A.R.T.E.R. et une vision à long terme.

 

AGI Service, en quelques mots…

– Secteur d’activité : spécialiste en logiciels de comptabilité et de gestion
– Date de création : l’activité est créée en 1997 et la société en 2003.
– Implantation : 7020 Maisières (Mons)
– Nombre d’employés : 3 collaborateurs (certifiés Winbooks)
– Chiffres d’affaires : 1 million d’euros
– Références clients : DETANDTSIMON, CAFES CORDIER, D-TEK, GEOCONSULTING, INISMA, NEO, …
– Produits phares : logiciels WinBooks et Virtual Invoice
– Mission : Partager avec leurs clients des solutions sûres, fiables et honnêtes pour améliorer l’efficacité de leur organisation.
– Plus d’infos : http://www.agi.be


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑