Wallonie

Publié le 25-11-2018 | CP.

La chimie durable et le traitement du cancer au coeur de la mission économique au Maroc

La chimie durable et la recherche avancée sur le cancer seront les thèmes principaux de la mission économique au Maroc, sous la direction de SAR la princesse Astrid. La fédération sectorielle essenscia organise deux séminaires à Casablanca et à Rabat pour mettre en valeur l’expertise et la force innovante belge dans le domaine de la chimie et de la lutte contre le cancer, en collaboration avec des entreprises du secteur Prayon, Solvay, Soudal, le Centre d’étude de l’énergie nucléaire (CEN) à Mol et Rad4Med.be, le réseau belge de médecine nucléaire. La chimie et les sciences de la vie représentent à ce jour un quart de l’exportation belge vers le Maroc mais le secteur entrevoit encore d’autres opportunités commerciales.

Le lundi 25 novembre, premier jour de la mission, essenscia organise, en collaboration avec Flanders Investment & Trade (FIT), un séminaire à Casablanca intitulé « La Belgique, un pôle mondial de la chimie au cœur de l’Europe ». Les entreprises du secteur Prayon, Solvay et Soudal y présentent, devant des personnalités de choix, parmi lesquels le ministre marocain de l’Energie et du Développement durable, leurs innovations durables offrant de nombreuses possibilités applicatives dans des domaines tels que l’agriculture, l’industrie automobile et aéronautique et le secteur de la construction.

La journée du mardi 27 novembre, essenscia, en collaboration avec la fédération des technologies Agoria et l’AWEX, l’Agence Wallonne à l’exportation, mettra en lumière le savoir-faire belge unique dans le domaine du traitement du cancer à l’ambassade belge à Rabat, en présence du ministre marocain de la Santé. Notre pays représente un quart de la production mondiale de radio-isotopes à usage médical. Un cinquième de tous les essais cliniques menés dans l’Union européenne pour le développement de nouveaux traitements du cancer s’effectuent en Belgique. Grâce à des organisations telles que CEN et Rad4Med.be, notre pays est une référence mondiale en médecine nucléaire, de l’infrastructure de production de radioéléments au diagnostic et au traitement des patients atteints de cancer.

« Avec un quart des exportations, soit 210 millions d’euros rien que pour l’année dernière, la chimie et les sciences de la vie représentent un secteur clé pour le commerce belge avec le Maroc. Pour nos entreprises, ce pays constitue, avec son emplacement stratégique au carrefour de l’Europe et de l’Afrique, une passerelle logistique vers le continent africain. Nous nous réjouissons dès lors du large intérêt politique et commercial suscité par nos innovations et sommes particulièrement honorés par la présence de la princesse Astrid à ces deux séminaires », souligne Yves Verschueren, administrateur délégué d’essenscia.

La mission princière au Maroc est une organisation de l’Agence Fédérale du Commerce Extérieur et des agences régionales FIT, AWEX et Brussels Invest & Export (BIE). L’importance des relations commerciales entre la Belgique et le Maroc est soulignée par la forte délégation politique composée de Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes, Pieter De Crem, Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, Geert Bourgeois, Ministre-Président du Gouvernement flamand, Pierre-Yves Jeholet, Vice-président du gouvernement wallon et ministre de l’Economie, du Travail et de l’Education et Cécile Jodogne, ministre bruxelloise de la Santé et Secrétaire d’Etat à la Région de Bruxelles-Capitale, compétente pour le Commerce extérieur.

© praphab144


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑