Lg-Verviers

Publié le 19-12-2018 | CP.

Un an après son démarrage, le chantier ALEGrO a bien avancé

Ce 17 décembre, deux transformateurs de la station de conversion du projet ALEGrO sont arrivés par péniche et ont été transporté vers le site d’ALEGrO. A partir de janvier, ils seront installés au cœur du bâtiment en travaux. Le projet ALEGrO vise à relier la Belgique et l’Allemagne pour permettre des échanges d’électricité à haute tension en courant continu. La liaison souterraine permettra de transporter jusqu’à 1000MW, soit 10% de la consommation moyenne belge en électricité.

Ce 17 décembre 2018, deux transformateurs de la station de conversion sont arrivés d’Allemagne via les Pays- Bas en péniche et ont été transporté vers le site d’ALEGrO. Cette manœuvre impressionnante a été effectuée denuit, par une équipe d’experts, sous la surveillance de la police. Les rues ont dû être bloquées pour permettre lepassage du convoi de camions qui a déplacé les transformateurs de la péniche jusqu’à leur emplacementtemporaire sur site. « Toute l’équipe est heureuse que cette opération se soit déroulée sans problèmes. L’arrivéedes équipements électrique est toujours un moment particulier » commente Els Celens, responsable du projet ALEGrO.

49 km de liaison souterraine
Les équipes en charge de l’implantation de la liaison souterraine travaillent actuellement sur les territoires des communes de Limbourg et Baelen. «Nous avons déjà réalisé 50% de la liaison. Des imprévus nous ont parfoisobligés à modifier l’ordre d’exécution des tronçons mais dans l’ensemble, nous respectons le planning annoncé » a déclaré Bart Mampaey, responsable du chantier de la liaison. Les prochaines communes concernées seront Eupen et Lontzen.

Le chantier du micro-tunnel, qui doit permettre le passage des câbles sous la Meuse et le Canal Albert à hauteur du viaduc de Cheratte est en cours d’exécution également. «Début janvier, nous commencerons à creuser la partie horizontale du micro-tunnel. Actuellement, les équipes sont occupées à finaliser les fosses verticales quivont permettre de descendre sous le niveau de l’eau » explique Els Celens, responsable du projet ALEGrO.

Le projet ALEGrO
Le projet ALEGrO représente la première interconnexion entre la Belgique et l’Allemagne. Cette dernière traversera 14 communes belges et s’étendra sur une distance de 90 km (49 km en Belgique et 41km en Allemagne). La liaison supportera une capacité de transport de 1000 MW, ce qui correspond à 1/10ème de la consommation moyenne belge en électricité. Le projet ALEGrO poursuit trois grands objectifs : favoriser l’intégration des énergies renouvelables, favoriser la convergence des prix et contribuer à la sécurité d’approvisionnement en électricité.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑