Lg-Verviers

Publié le 20-12-2018 | CP.

Une nouvelle clinique vétérinaire pour les 25 ans d’ADK à Heusy

Seule clinique vétérinaire agréée de l’Est de la Belgique, la clinique vétérinaire ADK – Heusysoufflait en 2018 le 25ème anniversaire de sa création. Elle s’est offerte pour l’occasion une annexe flambant neuve de 160m2 sur 2 niveaux. Les travaux viennent de s’achever.

En 25 ans, la clinique vétérinaire ADK – Heusy en aura vu passer de drôles d’animaux : iguane, dragon d’eau, caméléon, dindon, koï, éléphant ou bébé panthère du cirque Bouglione ! Les chiens, les chats et les NAC (nouveaux animaux de compagnie) constituent toutefois, bien entendu, la majeure partie de sa patientèle issue de tout l’arrondissement de Verviers.

« La médecine du chat a, notamment, connu une évolution phénoménale au fil des ans, explique le Dr Jacques Angenot. Et puis, il y a eu l’arrivée des nouveaux animaux de compagnie : lapins, cobaye, hamster, furets, reptiles, tortues. Lesquels ont requis des compétences et des appareillages spécifiques. Désormais, par exemple, tous les chenils sont équipés de caméras permettant une surveillance à distance ».

Jacques Angenot est le seul fondateur toujours à la barre de cette clinique fondée en 1993 avec deux autres vétérinaires verviétois: Bernard Daout, Jean Kotten. Aujourd’hui, trois autres vétérinaires associés dirigent à ses côtés ce qui constitue toujours la seule clinique vétérinaire agréée de l’Est de la Belgique. Une équipe aux compétences complémentaires dans le domaine de la médecine et chirurgie générale: le Dr Fanny Ortmans (échographie), le Dr Nathalie Wiertz (comportement) et le Dr Jean Pitz (NAC). Une nouvelle vétérinaire pratiquante arrivée en 2018, Céline Lenain, complète l’équipe, ainsi qu’une assistante vétérinaire.

Pour héberger tout ce petit monde, un nouvel agrandissement s’est avéré nécessaire. Le deuxième depuis la construction du bâtiment, 25 ans plus tôt. La clinique vétérinaire ADK – Heusy dispose désormais de 560m2 au total.

Les travaux de l’annexe de 160m2 sur 2 niveaux viennent de s’achever en décembre 2018. Un investissement de 225.000 euros. Au gré des investissements consentis, la clinique vétérinaire s’est donnée les moyens d’une médecine de pointe : anesthésie volatile dans toutes les salles de chirurgie, développement numérique des radios, endoscopie, rhinoscopie, échographie, échocardiographie, analyse sanguine sur place, etc. « Car au fil du temps, les demandes des propriétaires d’animaux ont aussi évolué vers davantage de prévention, de suivi et plus de moyens pour un diagnostic précis et des soins toujours plus performants », ajoute le Dr Fanny Ortmans.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑