Lg-Verviers

Publié le 11-02-2019 | CP.

La société liégeoise Protection UNIT reprend son concurrent SGI et sauvegarde 250 emplois

Dans le cadre de sa stratégie de développement à l’échelle nationale, la société de gardiennage Protection UNIT a annoncé ce lundi la reprise de la société concurrente SGI. Ce faisant, l’entreprise liégeoise intègre le top 5 des entreprises belges de gardiennage dans lequel figurent de grands groupes belges et internationaux (Securitas, G4S, Seris et FACT Group). La sauvegarde des 250 emplois de SGI fait partie intégrante de la reprise.

A l’occasion d’une procédure en réorganisation judiciaire (PRJ), le Tribunal de l’Entreprise du Brabant Wallon vient de décider de transférer la S.A. Security Guardian’s Institute (« SGI Security ») à la société Protection UNIT. Le business plan, l’expérience, les perspectives d’avenir et le sérieux de l’entreprise liégeoise ont convaincu le tribunal.

Ce dernier a en effet évalué que parmi les candidats à la reprise, Protection UNIT était la mieux à même d’assurer la pérennité des 250 emplois menacés et de reprendre l’ensemble des contrats en cours. Ce transfert permet à Protection UNIT d’élargir son champ d’action et d’entrer dans le top 5 des sociétés de gardiennage en Belgique.

Créée en 1986 et établie à Louvain-la-Neuve, la société SGI Security compte des clients industriels et institutionnels parmi lesquels figurent la Ville de Bruxelles, l’ULB ou encore Bruxelles Propreté. Ces références viendront compléter le portefeuille de clients de Protection UNIT (GP 1 de Spa-Francorchamps, Les Ardentes, Pukkelpop, Standard de Liège, CHR de Liège, Visit Brussels, Mithra, Lampiris, RAFC, Ghelamco, …).

La vision qui a été présentée par Protection UNIT au Tribunal de l’Entreprise du Brabant Wallon n’est pas celle d’une « simple » absorption, mais bien celle d’une complémentarité avec ses propres activités. « Nos valeurs, qui sont la qualité de service ainsi que la proximité avec nos clients et nos agents, seront transmises aux 250 employés qui nous rejoignent. Nos technologies de pointe, notre expérience et notre savoir-faire seront mises à disposition de nos nouveaux clients», a déclaré ce lundi Samuel Di Giovanni, fondateur et CEO de Protection UNIT.

Dès le 1er mars prochain, date de la prise d’effet de ce transfert, Protection UNIT comptera donc près de 500 agents. Ses perspectives d’avenir permettent de prévoir que ce nombre devrait grandir encore dans les prochaines années, et ce toujours dans l’harmonie, avec pour priorités la qualité fournie à ses clients et le bien-être de ses employés.

Photo : Samuel Di Giovanni, CEO de Protection Unit


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑