Hainaut

Publié le 14-02-2019 | Tatiana Hamaide

Jean Fadel de Full Services : fédérer autour de buts communs

Chaîne d’interviews de membres entreprenants

Laurent Louyet, Administrateur Délégué de L. Louyet et la CCI Hainaut tendent le micro à Jean Fadel, Administrateur Délégué de Full Services.

Propos recueillis par Tatiana Hamaide.

Jean FADEL, Administrateur Délégué de FULL SERVICES

Votre entreprise n’est-elle pas trop impactée par la flambée des prix du mazout ?
Tout le monde est impacté : le marché de l’entreprise et le privé. Les gens ont des consommations soit régulières, soit en progression. Il y a eu, dernièrement, une hausse de 30% du prix du baril, puis une baisse de 30%, mais les prix du marché n’ont pas été adaptés à cette diminution. Je comprends la grogne sociale du moment. Il est clair que si on ne régule pas le marché global de l’énergie (et en particulier les produits pétroliers), cela va poser des soucis. En ce qui nous concerne les nouvelles énergies, ce n’est pas demain que nous roulerons avec des camions électriques ! Cependant, depuis que la taxe kilométrique a été imposée, nous avons la faculté de récupérer une partie – relativement importante – des droits d’accise. Les procédures sont malheureusement compliquées, mais nous avons aidé une cinquantaine de TPE ou PME à récupérer au total près de 500.000 euros !
Après avoir promu le diesel, on pousse à présent l’essence. Alors qu’un véhicule à essence provoque plus de CO2 qu’un véhicule au diesel ! (On ergote sur CO2 et particules fines). On aurait dû consulter des spécialistes du secteur…
Full Services n’est pas figé et enfermé dans les énergies fossiles. La société s’est ouverte aux pellets, au photovoltaïque (bornes électriques), etc. Personnellement, je suis pour les énergies alternatives et j’ai un faible pour le photovoltaïque. Pour en sortir, il faut accepter un ensemble d’énergies différentes et mettre les moyens pour développer des solutions nouvelles. Par exemple le CNG, qui peut être l’avenir. Cela fonctionne en Italie. Pourquoi pas chez nous ?

Comment Full Services a commencé et quel a été votre parcours ?
Après un diplôme de licencié en sciences économiques, j’ai travaillé dans plusieurs grandes compagnies pétrolières (SECA, Q8). J’ai toujours eu l’esprit d’un indépendant, même quand j’agissais en tant que District Manager pour le compte de l’une d’elles.
A 40 ans, décidé de passer le cap, j’ai eu envie de monter un projet. En 1998, j’ai créé et développé avec Bernadette Melin la société Full Services SPRL, acteur sur le marché des produits pétroliers. Ensuite en 2002, nous avons eu l’opportunité de négocier l’implantation de Bidfood sur le zoning industriel de Thuin et nous avons créé, pour répondre à la demande de ce dernier, la société Full Logistics SA. En 20 ans, celle-ci est devenue un des acteurs qui comptent en Belgique sur le
marché de la logistique du frais et qui engage à ce jour 90 personnes dont 15 employés.

Quelle est votre plus grande fierté professionnelle ?
Mon modèle d’entrepreneur est Ernest Solvay, un vrai précurseur industriel mais aussi social. Également Jean-Jacques Cloquet. Ces deux personnages ont réussi à fédérer un grand nombre de personnes autour de leurs projets. Chez Full Services, on vise aussi la concertation, le rassemblement vers un but commun. Je suis un carolo thudinien et je crois en ma région. Je suis fier d’être un acteur actif en Wallonie.

Quels sont vos projets pour le futur ?
J’ai pour projet de bien amorcer le virage digital et surtout énergétique. On va vers la disparition des énergies fossiles. Il faudrait pouvoir le faire en douceur pour que les gens ne soient pas trop impactés. Et surtout je pense que les sociétés doivent s’engager en matière de responsabilité sociétale, c’est pourquoi nous avons aussi entamé depuis peu une démarche RSE.

Quel est votre credo ?
Essayer d’assumer la pérennité de ce qui a été construit. Si la vie me prête vie, je continuerai de travailler et de réaliser des projets, même si parfois on se heurte à l’échec ! J’ai eu, par le passé, l’intention de développer un projet qui me tenait à cœur mais pour lequel j’ai dû faire marche arrière : lors de mes nombreuses missions au Québec, j’avais vu que les sociétés installaient des crèches proches du lieu de travail pour le personnel, je trouvais l’idée intéressante. Aussi j’ai voulu céder des terrains sur le zoning de Thuin pour y placer une crèche d’entreprise. Malheureusement toute crèche est interdite de construction sur un zoning industriel, au niveau wallon. Il n’y a rien eu à faire d’autre que de reculer. Un coup dur pour moi !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes entrepreneurs ?
Bien se renseigner sur les différentes possibilités qui leur sont offertes. Faire quelque chose que les autres ne font pas. Assurer le métier, quelles que soient les conditions météos et sociales. Donner du sens aux actions de chacun. Ne pas avoir peur de demander conseil. Et surtout avoir de l’ambition pour sa région.

Full Services, en quelques mots…

– Secteur d’activité : Logisticien et fournisseur de mazout, pellets et carburants (diesel, essence, pétrole, …) dans le Hainaut et en Belgique, pour les professionnels et particuliers.
– Date de la création : en 1998, par Jean Fadel
– Nombre d’employés : 90 personnes (dont 15 employés)
– Chiffre d’affaires : 40 millions d’euros
– Références clients : Bidfood – Wanty – Comet Sambre – Loxam – Facozinc – Eurotrafi c – TRBA
– Atouts et spécificités : 30 ans d’expérience en milieu industriel
– Solutions sur mesure – Livraison sur chantiers, dans les meilleurs délais, au meilleur prix, dans les conditions optimales de sécurité – Négociation constante des tarifs en fonction du marché.
– Plus d’infos : http://full-services.be

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑