Lg-Verviers

Publié le 07-03-2019 | CP.

Elandéline : un nouveau commerce traiteur à Welkenraedt

Il y a quelques années, Éline Levaux, vouée à une carrière d’enseignante, décide de laisser la passion l’emporter sur la raison
en changeant d’orientation professionnelle. Elle choisit de travailler dans le monde de la cuisine et est animée par un objectif : devenir sa propre patronne. Éline réduit son horaire à l’école, travaille en complément dans des restaurants et pour des traiteurs afin de continuer à se former sur le terrain. En parallèle, elle prépare le Jury Central et obtient son diplôme de restaurateur-traiteur en mars 2016. Elle suit également une formation chez CreaPME à Liège, pour un accompagnement en création d’entreprises.

En 2017, elle quitte son emploi d’enseignante pour travailler en tant que chef de cuisine au Tennis Club de Fayenbois et lance son activité de traiteur à titre complémentaire: Élandéline est né !

2019 marque un nouveau tournant : à tout juste 30 ans, Éline fait « le grand saut » de l’indépendance complète en ouvrant son propre point de vente.

Installée à Aubel depuis un an, Éline a choisi Welkenraedt pour développer son activité commerciale. Dès la première visite, elle a le coup de coeur pour ce magnifique commerce au style sobre et moderne, qui est déjà aménagé avec goût et qui est prêt à accueillir ses plats. Sa rencontre avec Julien Jamar, ancien locataire et gérant de « L’Atelier Saumonier », la conforte dans l’idée qu’il y a de belles choses à faire à cet endroit.

Ce qu’Éline proposera dans son magasin :
• Des plats préparés gourmands pour les jours où vous ne vous sentez pas l’âme d’un grand chef.
• Des sauces (classiques ou surprenantes) pour sublimer en un claquement de doigts vos plats de pâtes ou vos viandes.
• Des croquettes de fromage, de crevettes, de volaille (et d’autres saveurs aux fils des saisons) parce que c’est trop bon maisiiitellement laborieux à préparer soi-même.
• Des soupes, des tartes salées, et plein d’autres petites surprises (on ne va pas tout dévoiler quand même).
• Du saumon fumé (puis par la suite d’autres produits « fumés »), dans la continuité de ce que proposait Julien et qui a déjà fait ses preuves auprès de la clientèle locale.

Le tout préparé « maison », avec des produits frais et de saison.

Soucieuse de proposer une gamme étendue, Éline proposera également des produits secs (pâtes, grignotages pour l’apéro…), du vin, et quelques bières de producteurs locaux.

> L’ATELIER

À l’arrière de ce magasin, il y a un atelier de 80m2 de plain-pied, aux normes AFSCA. Dans cet atelier, Éline disposera de tout l’espace nécessaire pour d’une part, préparer les plats destinés à la vente-comptoir et d’autre part, effectuer la mise en place pour les événements en extérieur, dans des salles de banquet ou à domicile.

> UN CROWFUNDING POUR ÉLANDÉLINE

Afin d’équiper son atelier de production, Éline a lancé mi-février un crowdfunding.
En quelques jours à peine, elle atteint le premier palier de 4000€ et vise le second, à 5500€.
Les contributeurs peuvent bénéficier de ses talents en cuisine : menu 3 services à emporter pour 2 personnes, sauce pour pâtes maison, buffet froid ou cours de cuisine particulier !
Sans oublier l’invitation à la soirée d’inauguration, le 30 avril prochain.
Le crowdfunding se terminera mi-mars . En savoir plus ? www.miimosa.com/be : Élandéline pose ses valises


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑