Wallonie

Publié le 11-03-2019 | CP.

Intervention de l’employeur dans les frais de transport en 2019

La SNCB, De Lijn et le TEC ont adapté leurs prix depuis le 1er février 2019.

Le train

Les tarifs de la carte train augmentent de 1,18 % à partir du 1er février 2019.

Les secteurs qui réfèrent à un pourcentage du prix de la carte train devront effectuer une augmentation.

Pour les secteurs qui appliquent encore le tableau forfaitaire (en moyenne 75 % depuis 2009), cette augmentation de prix n’entraîne pas d’augmentation de l’intervention patronale dans la carte train du travailleur. Cela signifie que pour 2019, les forfaits appliqués resteront inchangés.

Autre transport

Pour les secteurs visés par l’intervention patronale dans le prix de la carte train (75 % en moyenne), le montant ne sera donc pas modifié.

Mais il existe des secteurs où l’intervention augmente néanmoins.

  • Dans les secteurs où l’intervention de l’employeur est calculée (en tout ou en partie) sur la base d’un pourcentage par rapport aux tarifs ferroviaires, l’intervention patronale augmentera de la même manière que les tarifs ferroviaires.
  • En outre, l’intervention patronale peut aussi être accrue dans certains secteurs en fonction du mécanisme d’indexation qui a été convenu dans le secteur.

Convention tiers payant

L’augmentation des tarifs de la SNCB depuis le 1er février 2019 a également des conséquences pour le régime du tiers payant.

L’employeur paie au moins 80 % du prix de l’abonnement de train directement à la SNCB. Le travailleur ne doit rien payer lui-même, car les 20 % restants sont financés par les autorités publiques.

Conséquences pour l’employeur

Étant donné que les tarifs ont changé depuis le 1er février 2019, cela pourrait avoir un impact pour vous en tant qu’employeur au niveau de l’intervention dans le trajet domicile – lieu de travail de vos travailleurs.

© rh2010 –

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑