Lg-Verviers

Publié le 29-10-2014 | CP.

Plus de 100.000 inscriptions au service ‘Lampiris Blackout SMS Alert’

En septembre dernier, Lampiris lançait un service d’alerte-SMS en cas de pénurie d’électricité. Ce service, indépendant de toute démarche commerciale, compte plus de 100.000 inscrits à ce jour et les inscriptions continuent d’affluer.

Le 2 septembre dernier, Lampiris lançait un service-SMS d’alerte et de sensibilisation du citoyen à la problématique du risque de blackout. A ce jour, près de 110.000 personnes se sont inscrites à ce service.

Pratiquement, Lampiris a mis en place un série d’outils afin d’évaluer le risque de pénurie : monitoring météo (températures, capacités de production solaire et éolienne…), suivi de l’évolution du marché belge et international de l’approvisionnement en électricité, coordination avec Elia, avec les autorités, etc.

Toute personne – cliente de Lampiris ou non – qui s’inscrit au service sera avertie par SMS dans deux cas de figure:
• SMS alert ORANGE (augmentation du risque de pénurie – mesures de sensibilisation): les citoyens sont invités à diminuer leur consommation entre 17h et 20h afin d’éviter la mise en oeuvre des plans de délestage envisagés par les autorités.
• SMS alert ROUGE (plan de délestage imminent – mesures de précaution): les citoyens concernés par les plans de délestage sont avertis de l’imminence de la mise en oeuvre de ceux-ci. Ils peuvent ainsi prendre d’éventuelles dispositions.

Bruno Venanzi, administrateur-délégué de Lampiris explique : “Si 100.000 ménages sensibilisés par une “alerte orange” réduisent leur consommation de quelques 1.500W, ce qui est tout à fait raisonnable, la consommation globale diminuera de 150MW, ce qui équivaut à plus du tiers de la capacité de production de Doel 2 (433MW). Je suis ravi que Lampiris puisse ainsi prendre part aux efforts de sensibilisation de la population entrepris par le gouvernement et par les autorités locales. C’est une démarche citoyenne qui correspond bien à nos valeurs.”


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑