Hainaut

Publié le 20-11-2014 | CP.

ProtoPITCH 2014 a décerné ses prix

La finale de ProtoPITCH, le concours transfrontalier des projets innovants dans les Industries créatives, s’est tenue ce mardi au théâtre Le Manège à Mons, réunissant une trentaine de projets du Nord-Pas de Calais, de Flandre et de Wallonie. Le premier prix a été attribué à Handsketch, projet wallon dans la catégorie Créativité technologique. En outre, près de 25.000 EUR de prix d’accompagnement et de développement ont été accordés à divers projets.
 
ProtoPITCH, qui en est à sa 3è édition, est une initiative portée par différents opérateurs d’accompagnement, de formation,  de centres de recherches et  fonds d’investissement en Wallonie, Flandre et Nord-Pas de Calais. 
 
Ce concours s’adresse à trois sous-secteurs des Industries créatives : jeux vidéo et serious games, audiovisuel et transmédia, et créativité technologique. Les projets candidats doivent avoir dépassé le stade de l’idée et exprimer des besoins d’expertise, de partenariats, d’aide à la diffusion ou de financement.
 
Au printemps 2014, 53 candidats ont proposé leur projet sur la plateforme en ligne de ProtoPITCH, parmi lesquels 30 dossiers ont su convaincre un premier jury en septembre. Le ProtoPITCH DAY de ce 18 novembre est venu clôturer l’opération : pendant cette journée, les 30 projets ont bénéficié d’un vaste programme de rendez-vous d’affaires avec des experts, futurs partenaires, diffuseurs et investisseurs des trois régions, concocté sur mesure sur base des besoins exprimés. 8 finalistes se sont en outre prêtés à l’exercice du pitch, devant un parterre d’environ 150 invités : experts, diffuseurs, financeurs et investisseurs,  organismes de soutien des Industries créatives…
 
L’exercice a réussi à Handsketch auquel le jury a remis le très convoité ProtoPITCH Award 2014. Deux critères ont guidé le jury composé de 29 experts des 3 régions: la créativité et le potentiel marché.  Hansketch est un instrument de musique digital, sur de multiples supports (tablettes, téléphones…), qui permet de contrôler manuellement les paramètres de la voix et ainsi donner accès à une expression musicale très riche à des niveaux d’expertise très élevés. Ce projet a été développé avec l’aide de Numediart, institut de recherche pour les technologies créatives de l’UMONS.
 
 
 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑