Lg-Verviers

Publié le 27-01-2015 | CP.

AMOS à la conquête de la Turquie

Après le Chili, les Etats-Unis, l’Espagne et l’Inde, AMOS continue d’installer ses télescopes à travers le monde. C’est maintenant en Turquie que la présence de la société liégeoise va se manifester.

L’université turque « ATATÜRK UNIVERSITY » d’Erzurum, a choisi d’attribuer le contrat de 16,3 millions d’euros, pour la conception, la réalisation et l’installation sur site du plus grand télescope de Turquie, et incidemment du continent asiatique, à la société liégeoise AMOS.

Sans titre

Vue 3D du projet

Le télescope, de 100 tonnes et de 10 m de haut, dont le miroir primaire mesurera 4 m de diamètre, sera installé à 3700 m d’altitude près de la ville d’Erzurum, dans l’est de l’Anatolie. Il permettra aux astronomes turcs d’observer le ciel en lumière visible et infrarouge et d’approfondir les connaissances en matière d’astronomie extragalactique.

Il s’agit d’un projet majeur pour la Turquie dont les plus grands télescopes actuellement en opération ne dépassent pas 1,5m de diamètre. Ce développement va permettre à la Turquie de se positionner favorablement dans le concert des nations leaders en astrophysique et à AMOS de servir de tremplin vers les états du Moyen Orient et de l’ex-URSS.

Le projet, qui va couvrir les 5 prochaines années, représente 50.000 heures de travail pour tous types de profils tels que des ingénieurs, des opticiens, des dessinateurs ou encore des ouvriers-mécaniciens sur le site de la société à Angleur. Le projet turc rejoint donc la famille des télescopes AMOS et renforcera sa position de leader mondial dans le domaine des télescopes de taille moyenne (entre 2m et 4m de diamètre).


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑