Namur

Land, Farm & Me : le quinoa namurois, c’est pas le Pérou !

3 Minute(s) de lecture

Le premier quinoa wallon est arrivé. La jeune société Land, Farm & Men, en  région namuroise, vient de se lancer dans la culture de productions bios originales, peu ou pas développées en Belgique. D’autres productions hors des sentiers battus, comme l’huile de caméline, vont suivre.

C’est l’histoire de trois jeunes ingénieurs agronomes wallons. Ensemble, ils décident de s’unir pour relever un drôle de défi : cultiver du quinoa en région namuroise !  Mais d’où leur est venue cette drôle d’idée ? « Nos parcours sont différents, commence Isabelle Coupienne, gérante associée chez Land, Farm & Men. Jusque-là, je n’avais jamais travaillé dans l’agriculture, mais dans le domaine pharmaceutique. Un autre associé, Eddy Montignies, et moi, avons fait nos études ensemble. Il gère des terres en culture bio pour des propriétaires terriens. L’idée a alors germé d’élargir le nombre de cultures bios différentes. Au lieu de cultiver du blé, des pommes de terre ou des betteraves, comme le font la plupart des agriculteurs, nous avons imaginé introduire des cultures peu courantes en Belgique, mais pour lesquelles il existe une demande. Quant au troisième associé, François Gilbert de Cauwer, il a terminé ses études d’ingénieur agronome l’an dernier et son mémoire portait justement sur le quinoa. »

Graines de Curieux

Depuis 2013, année du quinoa, cette plante herbacée des hauts plateaux andins a le vent en poupe. Le hic, le quinoa vient de loin et effectue donc un long voyage avant d’arriver dans nos assiettes. Un peu dommage quand on sait que cette pseudo-céréale est riche en valeurs nutritives et un taux de protéines assez élevé. « C’est un substitut énergétique du riz ou de la semoule et sans gluten. » Si le quinoa est à la mode, sa culture n’était pas, jusque-là, développée en Belgique. « Après un essai concluant, nous avons décidé de nous lancer sur des terres gérées par Eddy. Nous avons créé la société Land, Farm & Men. Nous passons des contrats avec des agriculteurs à qui nous rachetons la production qui est ensuite commercialisée. »

En région namuroise, 13 hectares de champs ont été plantés en quinoa. Ils ont donné près de 30 tonnes récoltées en septembre 2014. « Le quinoa est ensuite séché, car il contient de l’humidité. Puis, il est trié successivement sur tamis, sur trieur mécanique et sur trieur optique. Enfin, il est ensaché. Nous passons par des distributeurs et le tout est commercialisé dans le secteur bio, magasins ou restaurants, sous le label ‘Graines de Curieux’. Cette façon de procéder garantit la traçabilité du produit. Tout le monde y gagne. Le fermier ne doit pas brader sa production, le revendeur peut garantir une traçabilité parfaite, vu l’absence d’intermédiaire, et le consommateur a dans son assiette un produit local, bio et moins cher. »

Huile de caméline et autres produits

La demande en quinoa est énorme et les trois associés vont pouvoir bientôt se consacrer à temps plein à leur entreprise. « Notre ambition est de proposer des produits bios et wallons. Outre le premier quinoa belge, ce sera bientôt au tour de l’huile de caméline. Cette plante se cultivait beaucoup en Belgique autrefois. Cette huile, pas très connue parce que pas très vendue, a des caractéristiques nutritives très intéressantes. Nous en avons cultivé l’an dernier. Nous avons récolté la caméline dont l’huile est extraite dans un moulin à huile. Elle est lancée sur le marché début de cette année. »

Les trois agronomes co-gérants sont complémentaires. Chacun leur rôle au sein de la société. Isabelle s’occupe de la gestion et des contacts avec les clients, François se consacre à la qualité et à la traçabilité du système, et Eddy à la partie technique culturale. Ils ne manquent pas d’ambition. « Nous allons augmenter la culture du quinoa et rajouter trois nouvelles cultures qui seront commercialisée en 2015. L’idée est d’augmenter la gamme chaque année. » Le quinoa namurois a de bios jours devant lui.

Land Farm & Men: Rue de Montegnet n° 23 à 5370 Havelange – www.landfarmandmen.be

146 posts

À propos de l’auteur
Journaliste
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Namur

Andenne : dormir dans une usine 3 étoiles

2 Minute(s) de lecture
Le PEGARD HOTEL à Andenne s’apprête à ouvrir ses portes. Des nuitées d’essai ont été organisées ces 11 et 12 septembre. Les…
Namur

Le KIKK Festival en fête pour ses 10 ans

1 Minute(s) de lecture
Cette année, avec plus d’effervescence que jamais, le KIKK Festival, grand rendez-vous international des cultures digitales et créatives, revient du jeudi 4…
Namur

Avec sa nouvelle usine, IsoHemp quintuple sa capacité de production

2 Minute(s) de lecture
La société IsoHemp (Fernelmont) a inauguré une nouvelle usine de 2 hectares, à deux pas de l’ancienne. Avec cette infrastructure flambant neuve,…