Lg-Na no image

Publié le 12-11-2015 | Céline Léonard

Alter Ego : la boite à outils du manager

Déléguer, motiver, recadrer : piloter une équipe n’est pas chose aisée. Afin d’épauler les managers dans leur quotidien, la CCI a créé un groupe de partage d’expérience spécialement dédié à cette fonction. Des participants nous expliquent ce qu’ils retirent du programme tandis que leurs directeurs nous exposent ce qui les a incités à y inscrire l’un de leurs collaborateurs. 

KEVIN POCHET DAMNETKevin Pochet – Team Manager – Damnet
«C’est mon directeur qui m’a proposé de prendre part au programme. Connaissant bien le produit, il m’a expliqué comment se déroulait les sessions mensuelles, les échanges entre les participants. Cela m’a donné envie de tenter l’expérience. La première animation consistait en un séminaire résidentiel. Un choix judicieux puisqu’il a automatiquement créé une réelle dynamique de groupe.
Cela fait aujourd’hui trois ans que je participe aux sessions Alter Ego. Même si la composition du groupe a évolué, la cohésion entre les membres demeure. Nous pouvons véritablement aller très loin dans les discussions et les confidences. Chaque participation m’apporte du recul et me permet de m’extraire de mon quotidien. Le jour précédant cette réunion mensuelle, je me réjouis toujours de la bouffée d’air frais qu’elle va m’offrir.»

 

JEROME HERMAN DAMNETJérôme Herman –  Directeur général – Damnet
«Avant de prendre la direction générale de Damnet, j’ai moi-même fait partie d’un groupe Alter Ego réservé aux managers. C’est donc en toute connaissance de cause que j’ai suggéré à Kevin de s’inscrire. Lorsque j’ai pris part au programme, je venais d’être promu responsable d’équipe. Les échanges avec les autres membres du groupe ont été l’un des éléments qui m’a permis d’évoluer dans ma fonction. C’était enrichissant de voir à quelles difficultés les autres étaient confrontés, y compris s’ils évoluaient dans un secteur différent du mien. Au quotidien, le rôle de manager n’est pas toujours facile à endosser. Quand on est à fond dans son boulot, il peut être précieux d’aller voir ailleurs comment les autres font, histoire de se donner le recul nécessaire pour continuer à avancer.

 

Mauro de NovellisMauro De Novellis – Membre du comité de direction – Groupassur
«Je me suis inscrit au programme Alter Ego l’an dernier après avoir endossé de nouvelles fonctions au sein de la société. J’espérais y trouver des trucs et astuces, mais aussi bénéficier d’un regard  sur la manière dont mes homologues géraient certaines difficultés. La composition du groupe est variée. Si elle l’était davantage, peut-être serait-ce encore plus profitable. Quoi qu’il en soit, les échanges sont enrichissants. Nous abordons des sujets sensibles tels que le licenciement d’une personne, le recadrage d’un collaborateur, la réorganisation d’un département,…Ces réunions mensuelles nous obligent à nous arrêter pour mettre sur la table des sujets auxquels on ne prend pas suffisamment le temps de penser quand on est pris dans le flot du quotidien. Après chaque réunion, je tente de partager avec mes collègues les enseignements que j’ai pu retirer de ma participation.»

 

VALERY LAMOTTEValéry Lamotte  – Directeur général – Groupassur
«Ce qui m’a incité à inscrire l’un de mes collaborateurs, c’est d’abord l’envie de lui fournir des outils utiles dans l’exercice de son métier, lui permettre d’acquérir de nouvelles techniques et compétences.
Je crois, ensuite, que les cadres clés d’une entreprise, tout comme les dirigeants, doivent avoir la possibilité de rompre l’isolement qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur fonction. Alter Ego me donnait le sentiment de pouvoir répondre à cette attente. Dans le même ordre d’idées, je pense qu’il est intéressant de sortir de temps à autre du schéma de la pensée unique. Je veux dire par-là que, quand on ne côtoie plus que ses collègues ou des personnes évoluant dans le même secteur que soi, on finit par tous parler le même langage. Résultat : on tombe plus souvent en accord qu’en désaccord et on ne se remet plus en question. En permettant de confronter ses expériences, Alter Ego nous sort de ce “carcan” professionnel.
J’espère que cette participation pourra augmenter le sentiment de confiance en soi et développer la notion de plaisir au travail. L’objectif final étant d’avoir à ses côtés des collaborateurs motivés et motivants pour le reste de l’équipe.»


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑