Brabant wallon

STEF (Saintes) : des rideaux d’air pour réaliser de belles économies !

3 Minute(s) de lecture

« Comment éviter la présence de givre et limiter son impact sur la rentabilité et la sécurité de fonctionnement d’un hall de congélation ? Réponse : en empêchant l’air extérieur, chaud et humide, de s’introduire dans le hall à chaque ouverture de porte ! »

Spécialisée en gestion énergétique de l’air, la société HECLA a remporté depuis plus de 10 ans un franc succès pour l’optimisation du chauffage des halls industriels grâce aux rideaux d’air chaud appliqués aux entrées des grands espaces chauffés, un procédé conçu et mis au point par Philippe Damseaux (ndlr : un ingénieur spécialisé en traitement et transfert d’air en milieu industriel). Ces systèmes font barrage à l’air froid extérieur en récupérant l’air chaud stratifié à perte au plafond pour le projeter à travers des jets et former ainsi un barrage à l’air extérieur. Ces rideaux d’air permettent aussi par stratification de l’air une meilleure répartition de la chaleur dans les grands espaces.

Un autre produit phare est la récupération d’air chaud produit (à perte) par un processus industriel et son transfert vers des espaces à chauffer.

La société STEF, spécialisée en logistique de produits congelés a fait appel en 2013 à l’expertise de la société HECLA et de M. Damseaux pour réduire la présence de givre au sol du hall de congélation (- 25°C), cause de dangerosité (dérapage des clarks…) et de réduction du flux du charroi. Le givre provient de l’air extérieur chaud et chargé d’humidité qui entre à chaque ouverture des portes du hall.

Un autre problème également dû à l’humidité de l’air entrant est la présence de stalactites de glace au plafond, dangereuses pour les caristes.

Leur élimination fréquente représente de plus un coût important de maintenance.

La solution :

Un rideau d’air appliqué à 2 des 3 entrées du hall et activé à chaque ouverture de porte permet d’empêcher l’air extérieur relativement humide de s’introduire dans l’enceinte froide et de former instantanément du givre et de la glace.

Si le principe est simple, son application et sa mise au point le sont beaucoup moins car elles demandent des calculs et des tests spécifiques à chaque entrée et dépendent des caractéristiques de la salle de congélation (température ambiante, volume, temps et fréquence d’ouverture des portes) comme des caractéristiques du milieu extérieur (température ambiante, taux d’humidité).

Autre avantage des rideaux d’air : ils ont aussi permis une sérieuse économie d’énergie pour le poste « production de froid » (ndlr : 75 % de la facture totale d’électricité du site !) :

– le refroidissement (congélation) de la vapeur d’eau comprise dans l’air chaud entrant sous forme de glace à – 25°C représente un coût énergétique non négligeable. Réduire le passage d’air extérieur diminue donc le coût de fonctionnement du groupe de production de froid
– la réduction de vapeur d’eau transformée en givre sur les éléments échangeurs de chaleur des évaporateurs permet aussi de réduire la durée et la fréquence de dégivrage (énergivore) de ceux-ci.

Sur base du nombre d’ouvertures (+/- 250 /jour) des 2 portes équipées de rideaux d’air, de la quantité d’air extérieur entrant à chaque ouverture et de la composition (humidité, température) de cet air, un calcul de conversion en énergie pour la transformation de la vapeur d’eau en glace (givre à – 25°C) confirmerait qu’un gain d’environ 10% d’énergie électrique serait réalisé grâce aux 2 rideaux d’air actuellement en fonction.

Il reste une porte à équiper d’un rideau d’air, ce qui ne saurait tarder vu les retours financièrement très rentables qu’il permet…

Le séminaire Energie «Optimisation des groupes de froid » organisé le 3 mars 2016 chez Stef (Saintes) a montré l’efficacité du système aux nombreux participants.
Cette installation pilote devrait faire des petits : une étude de faisabilité sera d’ailleurs bientôt réalisée dans un centre logistique Stef en France.

Plus d’informations : Philip ADRIAENS (administrateur HECLA) – Mobile : 0475/78.63.71 – E-mail :  Philip.a@hecla.be

Philippe Smekens, Facilitateur URE process – SPW
Conseiller énergie – CCIH
Mobile : 0495/14.47.85
 – philippe.smekens@ccih.be

3567 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

Concours d'architecture d'Atenor...

2 Minute(s) de lecture
Pour faire suite à son acquisition récente, via ses filiales Highline SA et Soap House SA, du siège social de Nagelmackers situé…
Brabant wallon

ImmoPass renforce son équipe interne...

4 Minute(s) de lecture
Fondé en 2018, ImmoPass est le premier organisme indépendant d’audit technique de l’immobilier visant à apporter de la transparence sur le marché…
Brabant wallon

Retour sur le dernier midi d'affaires CCIBW avant la reprise en septembre...

6 Minute(s) de lecture
Le 3 mai 2022, se déroulait le dernier midi d’affaires de la Chambre de Commerce & d’Industrie du Brabant wallon, avant la…