Wallonie picarde

Brasserie de Brunehaut : 125 ans qu’elle se distingue

2 Minute(s) de lecture

En 1890, la famille Allard fonde la brasserie de Brunehaut, alors appelée Brasserie St-Joseph. Elle tient sa réputation du brassage de bières comme « La Druide » et la « Brunehaut 8° ». En 1991, la société connaît un nouvel essor avec le transfert dans des bâtiments modernes, tout en conservant son caractère artisanal et la qualité de ses produits, qualifiés par les connaisseurs de « grands crus ».

Tradition et modernité

Aujourd’hui encore, Marc-Antoine De Mees, à la tête de la Brasserie de Brunehaut, a pour credo l’alliance de la modernité et de la tradition. Il explique : « La brasserie offre deux gammes de bières. Tout d’abord, nous brassons l’Abbaye St-Martin de Tournai et ensuite, les différentes bières de Brunehaut. Elles sont toutes bio et, autre particularité, elles sont sans gluten. Contrairement à nos concurrents, nous ne travaillons pas avec une base de céréales sans gluten. Nous enlevons le gluten de l’orge au cours du brassage, ce qui conserve le goût unique de la bière. »

Domaine de Graux

Pour retrouver l’âme et les saveurs d’autrefois, Marc-Antoine De Mees n’a pas hésité à faire ses propres recherches sur les orges anciens, sans adjuvant chimique. « Nous cultivons notre propre orge dans notre domaine à proximité de la brasserie. De cette manière, nous avons un contrôle total sur notre produit, du champ au verre. Nous aimons travailler des produits naturels et sommes attentifs aux circuits courts. Notre orge est malté dans une malterie belge. C’est à ce stade que vont se développer les enzymes qui vont permettre à l’amidon de se transformer en sucres fermentescibles. Au cours du brassage, nous ajoutons les épices et les différents houblons qui caractérisent nos bières.» Quelques semaines de patience sont ensuite nécessaires pour que le processus de fermentation agisse et que la bière puisse être mise en bouteille.

Ouverture à l’international

Ces 3 dernières années, l’entrepreneur a énormément investi. Il a ainsi doublé sa capacité de fermentation et créé une nouvelle ligne de soutirage. Un pari gagnant puisque les chiffres sont bons. « Lorsque j’ai repris la brasserie en 2007, elle produisait 1.000 hectolitres par an et exportait sa bière dans 3 pays. Aujourd’hui, la production est passée à 4.500 hectolitres et nos bières sont dégustées dans 25 pays à travers le mondeUne TPI de 6 personnes qui rayonne mondialement, c’est le gage de la qualité de nos produits. »

 

Ce que vous ne saviez pas

Pour obtenir le label Bière d’Abbaye, certaines règles sont à respecter :

  • L’Abbaye doit avoir brassé sa bière.
  • Le pouvoir ecclésiastique doit octroyer le droit de brassage.
  • La bière doit s’inspirer de la recette originale. Pour la St-Martin, c’est la coriandre qui provient de la recette des moines.

Des royalties sont à payer aux pouvoirs ecclésiastiques. Le palais abbatial de l’Abbaye de St Martin n’est autre que l’actuel Hôtel de Ville de Tournai. Les ruines principales ayant été retrouvées sous le Musée d’Histoire naturelle, une partie des royalties versées par la brasserie sert à offrir de nouvelles collections au musée.

Brunehaut02

Rue des Panneries, 17 à 7623 Brunehaut – Tél : 069/34.64.11 – www.brunehaut.com   Info@brunehaut.com

Vous pourriez aussi aimer
Wallonie picarde

Après Barry, Wapi Services ouvre un second bureau d’assurances à Rumes !

1 Minute(s) de lecture
Depuis le 16 mai passé, les habitants de Rumes ont eu l’occasion de voir un nouveau bureau pointer le bout de son…
Wallonie picarde

JOINDRE L’UTILE À L’AGRÉABLE en aidant la Fondation Paul Duhem

1 Minute(s) de lecture
Créée en 2016, la Fondation Paul Duhem est installée à Quevaucamps (Beloeil). Elle a pour mission la promotion, la protection et la…
Wallonie picarde

Inauguration de la Banque Van Breda à Tournai ce 25 mai

1 Minute(s) de lecture
En constante évolution grâce entre autres à la confiance de leurs clients, la Banque J. Van Breda & C° inaugurait sa nouvelle…