Brabant wallon

PHILAGRI : les champs ne peuvent attendre…

2 Minute(s) de lecture

Disponibilité maximale

En 1986, Philippe Eliard crée Philagri. Après lui, Armand Tans en assure la gérance jusqu’en avril de cette année. Lui succède alors Bertrand Cloquet épaulé d’Alain Sabbe, pour la supervision de l’atelier. Les deux gérants partagent le même sens du service aux clients.

De ces derniers, ils respectent les exigences, en répondant par une disponibilité 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Le cœur de métier de la société familiale, c’est la vente et la réparation de machines agricoles. Et, pour être eux-mêmes issus de ce milieu, les 2 hommes connaissent les vicissitudes du métier d’agriculteur.

Si ses machines ne sont pas en parfait état de fonctionnement, celui-ci peut laisser passer une opportunité de récolte. « Un agriculteur de Maubeuge nous accorde même sa confiance car il sait qu’en cas de défectuosité ou de remplacement de pièces, le vendredi, il ne devra pas attendre le lundi pour pouvoir reprendre le travail ; en France, il ne trouve pas une telle disponibilité », observe Alain Sabbe, tourneur-fraiseur de formation qui s’est aussi formé à la soudure.

La gamme de matériel agricole proposé à la vente est large : outils de récolte, semoirs,  pulvérisateurs, manutention, presse, fenaison, épandage, travail du sol, etc. Les moissonneuses et tracteurs se déclinent en modèle simples ou plus évolués. Fendt et Claas se taillent ici la part du lion, marques pour lesquelles Philagri a l’exclusivité dans la région. La société représente encore d’autres marques telles que Weidemann, Amazone, Evrard, Agrimaster, Total Agri, Joskin, Monosem.

Diagnostiquer avant de réparer

« Nous proposons aussi des machines horticoles professionnelles, des engins de génie civil. Et nous commençons à développer la location avec notre mini pelle 2T Hitachi. Enfin, à côté de la vente et de la location, nous assurons tous types de réparations » relève Bertrand Cloquet. Munis de leurs ordinateurs pour détecter les problèmes, les équipes d’intervention de Philagri sont confrontées à des situations qu’elles analysent avant de laisser parler l’expérience. La réflexion et l’inventivité les caractérisent : « Dans la terre trop meuble, le tracteur s’enfonce… A nous de trouver le moyen d’éviter ce souci. Un boulon cassé dans le bloc moteur ? Comment le démonter sans dégâts ? Une benne retournée et son flanc qui a ployé ? On va le redresser avec des verrins hydrauliques ! Les réparations se font au cas par cas ».

Régulièrement, la société accueille des stagiaires qui viennent confronter la théorie de l’école aux réalités du terrain. Un futur gradué en électromécanique agricole vient chaque semaine renforcer l’équipe de 4 ouvriers. « Aujourd’hui, tout est dirigé par l’électronique, dans les machines et Bertrand est particulièrement apte à les former à cet aspect. » Installée à Frasnes-Lez-Gosselies depuis 2010, Philagri dispose de 1800 m2 d’ateliers. Ses stocks importants et très complets de pièces détachées occupent 2 étages. Les moissonneuses batteuses n’entrent en piste que 3 semaines par an ? Des courroies de remplacement sont pourtant disponibles dans le magasin. Et si le client n’y trouve pas son bonheur le jour même, il obtiendra la pièce souhaitée dès le lendemain. Petit clin d’œil : on trouve aussi, chez Philagri, des modèles réduits de tous types de machines agricoles, ainsi que des tracteurs à pédales pour les enfants !

philagri8198

Rue Uyttebroeck, 4 à 6210 Frasnes-Lez-Gosselies – Tél : 071/87.03.20 – www.philagri-agricol.be

194 posts

À propos de l’auteur
Rédactrice en chef (Brabant wallon - Hainaut - Wallonie picarde)
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Brabant wallon

EASI : 4è place parmi les meilleurs employeurs européens !

2 Minute(s) de lecture
 Ce mardi 21 septembre avait lieu la cérémonie organisée par l’institut Great Place to Work pour désigner les meilleurs employeurs au niveau…
Brabant wallonWallonie

Formation Forem/Ores débouchant sur engagements immédiats de "dessinateurs réseaux"

1 Minute(s) de lecture
Le Forem et ORES offrent la possibilité à des demandeurs d’emploi de se former au métier de dessinateur de réseaux de distribution….
Brabant wallon

MOBIBW : la mobilité autrement...

2 Minute(s) de lecture
La Semaine de la Mobilité en Wallonie touche à sa fin. Cette année, le focus a été porté sur l’intermodalité… De plus…