Liège-Verviers

Dauvister : une croissance récompensée par les Gazelles

2 Minute(s) de lecture

Cinq ans après avoir été parée du titre d’ambassadrice des Gazelles pour les petites entreprises de la provincede Liège, Dauvister est à nouveau en tête du classement des moyennes entreprises. Les Gazelles sont organisées par le magazine Trends-Tendances et mettent à l’honneur les entreprises qui ont enregistré une forte croissance sur cinq ans en termes de chiffre d’affaires, d’emploi et de cashflow.

Trois catégories sont retenues : les petites (moins d’un million d’euro de marge brute la première des cinqannées), les moyennes (entre 1 et 10 millions de chiffre d’affaires) et les grandes (plus de 10 millions de chiffred’affaires). Elle ne peut toutefois pas se prévaloir cette année du titre d’ambassadrice car elle a intégré en 2015 le groupe EDF Luminus. Or, seules les entreprises belges peuvent bénéficier de ce titre qui revient donc cette année à sa dauphine, la société germanophone EMZ Werke Manderfeld.

Pour l’édition 2019 dont la remise des prix s’est déroulée ce mercredi au Châteauform’ Château du Val Saint Lambert, Dauvister s’est donc classée première dans la catégorie des moyennes entreprises pour la périodes’écoulant de 2013 à 2017. En 2013, Dauvister réalisait un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros ; en 2017, ils’élevait à 22 millions. « En 2018, nous avons atteint la barre des 30 millions, ajoutent Stéphane Dauvister et Yves Warnant, administrateurs délégués de Dauvister. Par ailleurs, nous employons actuellement 180collaborateurs et devrions atteindre les 200 d’ici la fin de l’année. »

Basée à Francorchamps, la société Dauvister a été constituée en 2007 par Stéphane Dauvister. Ce derniers’étant lancé deux ans auparavant en indépendant. Ouvrier chauffagiste de formation, il s’oriente rapidement vers les nouvelles technologies dans le secteur de l’énergie telles que les chaudières à pellets ou le solairethermique. Par la suite, la société s’inscrira également dans la vague du photovoltaïque. Elle participera auboom mais ne misera jamais la totalité de ses compétences et effectifs sur ce créneau.

La croissance de Dauvister s’explique par sa stratégie qui repose sur quatre piliers. « Nous avons deux activités :d’une part le chauffage et sanitaire, d’autre part le photovoltaïque, expliquent-ils. Chacune est déclinée dans deux secteurs : résidentiel et industriel. Au total, ces quatre piliers de développement sont équilibrés et représentent chacun un quart de nos résultats. » Aujourd’hui, Dauvister se positionne comme le premier installateur de Belgique en ce qui concerne le chauffage résidentiel. Toujours à la pointe de l’innovation, Dauvister a lancé l’année dernière un système de location de chaudières à destination des particuliers.

Si la progression Dauvister est essentiellement organique, l’entreprise a également procédé à quelques acquisitions qui lui ont permis de s’étendre bien au-delà de la province de Liège. Ainsi, elle a acquis le chauffagiste bruxellois Poelaert qui dispose de trois implantations (Uccle, Berchem-Sainte-Agathe et Braine-l’Alleud) et plus récemment une société à Bastogne. Outre les particuliers, Dauvister est également active avecses solutions auprès des collectivités et des entreprises.

3652 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Liège-Verviers

Du houblon sur le toit du centre commercial Belle-Île

2 Minute(s) de lecture
Le Shopping Belle-Île innove en créant de l’ombrage sur une verrière avec une plante bien de chez nous. Ainsi cet été, 36…
Liège-Verviers

La Ferme de l’Arbre reçoit le titre de ‘meilleur magasin bio à la ferme d’Europe’

1 Minute(s) de lecture
La famille Pâque et son équipe sont au siège de la Commission européenne à Bruxelles ce vendredi matin à l’occasion de la…
Liège-Verviers

La guerre en Ukraine perturbe le trafic ferroviaire entre Liège et la Chine

3 Minute(s) de lecture
Il faut voir le terminal ferroviaire implanté à Bierset à quelques encablures de l’aéroport ! De part et d’autre d’un vaste quai, deux…