Hainaut

Publié le 18-03-2019 | CP.

AEPS prend ses quartiers à l’aéroport de Paris – Le Bourget

En s’installant au cœur d’un des plus grands pôles européens de l’aviation civile, AEPS ambitionne de devenir un acteur incontournable de l’apprentissage des langues étrangères dédié aux métiers de l’aviation.

L’aviation en région parisienne c’est : 2 aéroports internationaux (Charles de Gaulle et Orly), 1 aéroport orienté vers l’aviation d’affaires (Le Bourget), 10 aérodromes d’aviation générale et 1 héliport. En 2017, les 3 aéroports ont comptabilisé plus de 750.000 mouvements d’avions et transporté 101 millions de passagers et 2,295 millions de tonnes de fret ! Afin d’assurer un tel niveau d’activité, le secteur mobilise des milliers de travailleurs dont des pilotes, des hôtesses, des stewards, des contrôleurs aériens, des mécaniciens, du personnel d’accueil, des agents au sol … .

Quel que soit le métier, un seul mot d’ordre : sécurité ! L’un des piliers de la sécurité aérienne est la communication. Et pour bien communiquer, il faut parler une même langue. Et même dans la patrie qui a vu naître Molière, c’est l’anglais qui s’est imposé.

Do you speak aviation English?

Avec plus de 800 pilotes sous licence française testés en 2018, AEPS s’est imposée comme un des leaders du marché de la formation et de la certification d’anglais, en France et dans les DOM-TOM. En ouvrant un bureau à l’aéroport de Paris – Le Bourget, AEPS accroît son attractivité auprès des pilotes et se positionne auprès des compagnies aériennes et des ateliers de maintenance soucieux de s’assurer du bon niveau d’anglais de son personnel. Une stratégie payante, puisque AEPS France, la filiale française d’AEPS, a récemment signé un contrat avec TEXTRON, une entreprise américaine basée au Bourget, spécialisée dans la maintenance de jets privés.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑