Wallonie

Les produits alimentaires belges en pleine ascension en Corée du Sud

2 Minute(s) de lecture

Du 24 au 28 mars prochain, une vingtaine d’entreprises de l’industrie agroalimentaire accompagnent le Roi Philippe et la Reine Mathilde lors d’une visite d’Etat en Corée du Sud. L’exportation des produits alimentaires et des boissons belges y est en pleine ascension, équivalent à un doublement du chiffre d’affaires sur quatre ans. 

Doublement des exportations grâce à l’accord de libre-échange
Le marché sud-coréen a un fort potentiel de croissance pour l’industrie alimentaire belge. Ces dernières années, l’exportation a clairement reçu un coup de pouce supplémentaire grâce à l’accord de libre-échange entre l’UE et la Corée du Sud. En quatre ans, le chiffre d’affaires a doublé atteignant 155 millions d’euros. La Corée du Sud se place ainsi en 4e position des principaux débouchés d’outremer pour l’industrie alimentaire belge.

Diversification de l’exportation
L’offre des produits alimentaires belges sur le marché coréen se diversifie également. Outre les champions européens en matière d’exportation, à savoir les bières et le chocolat belges, les produits laitiers, biscuits, farines et malt, légumes et fruits transformés et la confiserie belges s’en sortent plutôt bien. La viande était jusqu’en 2018 le principal produit exporté vers la Corée du Sud. En réponse à l’épidémie de la peste porcine africaine, la Corée du Sud a instauré une interdiction d’importation pour la viande de porc belge. Lors de la visite d’Etat, le secteur et l’Agence fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire entretiendront des contacts en vue de la réouverture de ce marché.

Gagner la confiance des consommateurs sud-coréens critiques
Le consommateur sud-coréen est très soucieux de sa santé et porte un regard critique envers l’alimentation importée. « La grande qualité de l’alimentation et des boissons belges suscite aussi la confiance des consommateurs critiques. Pour continuer à garantir cette qualité, notre secteur investit pleinement dans l’innovation », déclare Bart Buysse, CEO de Fevia. « En 2017, l’industrie alimentaire belge est devenue le principal investisseur industriel du pays. Les pôles d’innovation Wagralim et Flanders’ FOOD sont, en tant que force motrice, d’importants partenaires. »

Lors du forum « Korea-Belgium Business » de la Fédération des Entreprises de Belgique, le président de Fevia, Jan Vander Stichele, présentera à l’aide de business cases concrets comment la collaboration entre le secteur et les centres d’expertises contribue à faire de l’industrie alimentaire belge un précurseur en matière d’innovation de procédé.

L’alimentation et les boissons renforcent l’image belge
Lors de la mission princière il y a deux ans, nous avions déjà eu l’occasion de constater que l’alimentation et les boissons belges s’en sortent bien dans ce « tigre asiatique ». La visite d’Etat continuera dans cette lancée. Le 28 mars prochain, elle mettra en évidence les exportateurs de produits alimentaires belges et leurs partenaires d’affaires sud-coréens lors de l’événement d’ouverture de haut-niveau « Belgian Life Festival » de 3 jours, en présence du couple royal et du ministre Muyters. Pour cet événement, Fevia et Flanders’ Investment & Trade, VLAM, AWDC et l’Agence Wallonne à l’Exportation et aux Investissements Étrangers unissent leurs forces.

© Dmitry Rukhlenko

 

3186 posts

À propos de l’auteur
Publication par communiqué de presse.
Articles
Vous pourriez aussi aimer
Wallonie

"À la Rencontre du Poisson du terroir" : 1er rendez-vous d’affaires en Wallonie  autour du secteur aquacole

2 Minute(s) de lecture
Les Belges consomment en moyenne plus de 20kg de poissons, crustacés et fruits de mer par an, ce qui fait du poisson…
Wallonie

Anticiper l’après-crise du Covid-19 : quels enseignements en matière de télétravail et de formation à distance ?

2 Minute(s) de lecture
Au sein de beaucoup d’entreprises, la crise sanitaire a précipité la généralisation du travail à distance. A l’inverse de ce qui se…
Wallonie

3.016 postes à pourvoir dans le secteur de la Construction : 7 « Super Jobdays » et plusieurs autres actions en vue

4 Minute(s) de lecture
Pour répondre au besoin urgent de personnel dans le secteur de la Construction, la Ministre wallonne de l’Emploi, Christie Morreale, le Forem…