Lg-Verviers

Publié le 08-05-2019 | CP.

NRB: la croissance se poursuit, le chiffre d’affaires atteint 333 millions

Le chiffre d’affaires du Groupe NRB s’élève à 333 millions d’euros pour l’année fiscale 2018. Ce montant est supérieur au budget et constitue une augmentation de 5 % (chiffre d’affaires et ‘commandes en cours’) par rapport à 2017. Le résultat opérationnel du Groupe représente 8,76 % du chiffre d’affaires, soit une forte progression par rapport à l’année précédente. NRB considère ces résultats comme une évaluation intermédiaire positive de la mise en œuvre de son plan quinquennal visant à devenir le moteur de la transformation numérique de ses clients.

Photo : Philippe Lallemand (Président du Conseil d’Administration) et Pascal Laffineur (CEO). 

Le Groupe NRB est un prestataire de services TIC belge de premier plan, employant plus de 2000 personnes. Le Groupe est constitué de plusieurs sociétés spécialisées en services informatiques. NRB se concentre sur les secteurs tels que le public et social, l’énergie et les utilités publiques, les services financiers et l’industrie, tandis que Trasys International – qui fait partie du Groupe NRB – se concentre sur les organisations et entreprises européennes et internationales.

Les filiales du Groupe NRB offrent des solutions sectorielles spécialisées : Xperthis pour le secteur de la santé, Cevi, Logins et Civadis pour les autorités locales. UCON (acquise par le Groupe en 2018) est un prestataire de services SAP travaillant principalement pour le secteur des utilités publiques. SIGGIS, qui a rejoint le Groupe la même année, est spécialisée dans les systèmes d’information géographique.

NRB, la société mère, a réalisé son budget tout en mettant en œuvre un plan de transformation qui comprenait un certain nombre de projets stratégiques. Premièrement, la modernisation et l’extension de l’infrastructure TIC de NRB, avec l’ouverture d’un tout nouveau centre de données en janvier 2018. Deuxièmement, le développement du portefeuille de solutions de NRB, y compris le déploiement d’une plate-forme cloud hybride (nommée NECS) qui offre à ses clients un accès unique, non seulement au cloud privé de NRB mais également aux principaux fournisseurs globaux du cloud.

Enfin, la Software factory du Groupe qui a été réorganisée avec des équipes se situant autant à Louvain, à Herstal qu’à Athènes en Grèce. Les équipes mainframe ont développé une offre unique pour la modernisation des environnements applicatifs mainframe. Et NRB a continué d’investir dans le domaine des technologies émergentes telles que Big Data, Intelligence artificielle, Robotic Process Automation, et sécurité.

Un autre aspect du plan de transformation a été l’optimisation de la structure de gouvernance de l’entreprise qui s’est opérée à deux niveaux. D’une part, à l’initiative de Philippe Lallemand, le président du conseil d’administration, en complétant le conseil par des membres indépendants. D’autre part par le renforcement de la structure du management avec un Chief Operations Officer (Jean-François Michotte), un Chief Commercial Officer (Marc De Groote) et la création d’un nouveau poste au sein de NRB, à savoir un Chief Technology Officer (Michael Boeckx).

“Les filiales ont également largement contribué à la réalisation de la stratégie du Groupe”, ajoute Pascal Laffineur, Chief Executive Officer du Groupe NRB. “Leurs résultats nets respectifs ont non seulement atteint ou dépassé les objectifs fixés pour 2018 mais le rendement du capital investi de toutes nos acquisitions s’est aussi avéré positif. Grâce à ces filiales, le Groupe tire profit de ses investissements tout en se diversifiant et en élargissant ses technologies, ses compétences, son portefeuille de clientèle et sa présence sur le marché”.

“Les bons résultats de 2018 confirment que la mise en œuvre de notre plan stratégique quinquennal se déroule bien. L’entreprise NRB s’est elle-même engagée dans un plan de transformation afin d’être en mesure de remplir sa mission, qui n’est ni plus ni moins, que d’être l’un des moteurs de la transformation numérique de la société”, explique Pascal Laffineur. “Le monde de l’entreprise et le secteur public sont confrontés à d’énormes défis liés à la numérisation à tous les niveaux de la société et de l’économie. Les exigences des clients de nos clients – utilisateurs, consommateurs, citoyens et patients – ont radicalement changé tant en termes de niveau de services attendus que de forme et de rapidité. Parallèlement, les menaces liées à la sécurité et à la vie privée ont engendré un rythme encore plus rapide. Pour tous, les données sont devenues un atout clé qu’il faut protéger et stocker dans un environnement sûr et bien maintenu. Nous sommes conscients que grâce à l’explosion des offres globales des services cloud, les possibilités technologiques sont devenues presque illimitées. Nous sommes les premiers à le reconnaître…  et à en tirer profit. Dans cette équation, NRB a plus que jamais un rôle très clair à jouer : nous disposons de toutes les infrastructures nécessaires dans nos propres centres de données en Belgique pour stocker et gérer en toute sécurité les systèmes, les données et les applications de nos clients. De plus, en tant qu’acteur local ayant une solide expérience et une connaissance approfondie des marchés locaux, nous pouvons garantir que les solutions (cloud) choisies sont adaptées à chaque client et qu’elles sont pleinement compatibles avec les exigences réglementaires et de sécurité locales. En d’autres termes, NRB est la seule entreprise qui peut offrir une solution locale aux défis numériques locaux.”

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑