Lg-Verviers

Publié le 09-05-2019 | Céline Léonard

Un nouveau pôle d’aviation d’affaires à Liege Airport

Liege Airport et ASL (Private Jet Services) s’associent pour le développement d’un pôle dédié à l’aviation d’affaires sur l’aéroport de Liège.

La compagnie de jets privés belge ASL et Liege Airport ont signé un contrat portant sur la construction et l’exploitation d’un hangar et d’un terminal d’aviation d’affaires, ainsi que sur la fourniture exclusive de services d’assistance en escale pour tous les vols d’affaires opérant à Liege Airport.

Ce contrat a été accordé à la compagnie ASL suite à un appel d’offres remporté par celle- ci au mois de septembre 2018. Le contrat établi entre les deux sociétés se concentre sur deux grands axes de collaboration :

  • La construction d’une plateforme, d’un terminal et d’un hangar entièrement dédiés à l’aviation d’affaires. Afin d’accueillir ces bâtiments, Liege Airport a commandé à la SOWAER la construction d’une plateforme (apron) au nord du site aéroportuaire sur laquelle ASL prévoit de construire un premier hangar de 2.100 m2 ainsi qu’un terminal d’aviation d’affaires (“GAT”) d’une superficie au sol de 250 m2. Ce hangar et ce terminal seront entièrement et exclusivement dédiés à l’accueil de jets privés/d’affaires, de leur clientèle et de leurs équipages. Outre les bureaux du personnel d’ASL, le terminal d’aviationd’affaires comprendra un espace consacré à l’accueil des passagers et des équipages (lounge)
  • Le contrat entre ASL et Liege Airport prévoit également la possibilité pour ASL de construire davantage de hangars aux abords de la nouvelle plateforme dans les prochaines années, et ce dans le but d’y accueillir plus d’appareils (en fonction du succès des activités). De par sa localisation sur l’aéroport et de son isolement des autres activités aéronautiques commerciales (terminal passagers et cargo), le terminal bénéficiera d’un accès direct à la plateforme et aux parkings avions, offrant ainsi un niveau de confort, de sécurité, de confidentialité et d’efficacité propre à l’aviation d’affaires.

La fourniture de services d’assistance en escale et de manutention (communément appelés “handling”) pour les vols d’affaires et privés opérant au départ et à l’arrivée de l’aéroport de Liège. ASL dispose à cet effet d’un certificat d’agent d’escale (FBO – Fixed Base Operator) lui permettant d’offrir des services de “handling” à la clientèle de l’aviation d’affaires (opérateurs commerciaux et privés). Les services de handling incluent, entre autres, le parking des avions, l’accueil et l’accompagnement des passagers et des équipages, l’approvisionnement en carburant, la provision de catering sur commande, la mise à disposition d’espaces d’attente, de détente et de travail pour les passagers et équipages (lounge), la coordination des services de douane, etc. Cette activité sera entièrement prise en charge par ASL sur le site de l’aéroport de Liège à partir de 2020, une fois le nouveau terminal d’aviationd’affaires ouvert et opérationnel.

La construction de la plateforme devrait être achevée en mai 2019. Celle du terminal d’aviation générale et du hangar ASL débuteront à la fin de l’été 2019, avec une inauguration prévue pour l’été 2020.

Ce partenariat entre ASL et Liege Airport souligne l’importance grandissante que représente le secteur de l’aviation d’affaires en Belgique (Europe), ainsi que la position stratégique de l’aéroport de Liège dans le développement de ces activités. L’ouverture de ce terminal d’aviation d’affaires se traduira par le recrutement de 20 personnes pour ASL la première année, mais aura également un impact non-négligeable sur l’emploi indirect et sur les activités satellites liées aux services qui seront proposés par la société.

Un retour aux sources

Pour Luc Partoune, CEO de Liege Airport, ce développement de l’aviation d’affaires traduit l’intérêt du milieu socio-économique pour Liège : « La business aviation est un segmentde niche en croissance sur notre aéroport. L’année dernière, plus de 3.000 passagers ontutilisé les services de jets privés, soit une augmentation de 24% par rapport à 2017. Les atouts de ce nouveau terminal seront la rapidité, la discrétion et la flexibilité (ouverture24h/24). Le pôle d’aviation d’affaires sera connecté directement avec l’autoroute etpermettra aux entrepreneurs, cadres et investisseurs de se déplacer rapidement. »

Partenaire du projet, la SOWAER a joué le rôle de maître d’ouvrage comme l’explique LucVuylsteke, Président du Comité de Direction : « Les aménagements de cette nouvelle plateforme aéroportuaire ont été étudiés tout comme les terrassements, la reprise deseaux, l’infrastructure et les équipements électriques, de balisage notamment. L’ensembledes travaux représente un budget de 3,5 millions d’euros. La SOWAER joue son rôle de bâtisseur et permet à Liege Airport d’offrir à ses clients une infrastructure impeccable ».

Il s’agit également, pour ASL, d’une forme de “retour aux sources”, étant donné que la société y a débuté ses activités de taxi aérien avec un premier appareil (bimoteur à pistons de type Piper Seneca) il y a près de 25 ans, avant de quitter l’aéroport de Liège pour s’implanter sur d’autres plateformes.

Philippe Bodson, CEO d’ASL Group, ne manque d’ailleurs pas de souligner le caractère doublement important que représente ce projet pour l’entreprise : « D’une part, c’est un projet très symbolique pour notre société, dont le nom complet est Air Service Liege… C’est en effet ici, sur l’aéroport liégeois, que tout a commencé il y a près de 25 ans, avec un premier avion… Nous en avons désormais 35 et c’est donc un véritable retour aux sources que de revenir nous implanter sur cet aéroport rempli d’atouts pour nos activités.Et outre l’aspect symbolique qui m’est cher, c’est également un projet économique très important pour nous et pour nos partenaires de Liège Airport. Nous voulons faire de Liège un hub moderne et exemplaire pour l’aviation d’affaires en Europe ! ».


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑