Lg-Verviers

Publié le 13-05-2019 | Guy Delville

Chronique gastronomique

En collaboration avec Guy Delville, chroniqueur gastronomique bien connu, CCImag’ vous propose désormais le portrait ainsi que les dernières actualités de restaurateurs en vue de la région. 

RESTAURANTS COUPS DE CŒUR

UN COIN D’ITALIE EN HESBAYE

J’ai eu le plaisir de revoir L’Isola à Omal, pas loin de Waremme. L’île en question c’est la Sardaigne et sa gastronomie mettant en valeur, avec un bel enthousiasme, les saveurs méditerranéennes de manière très personnelle et chouettement inventive. De la cuisine, le chef embrasse toute la salle : voir et être vu se combinent pour le plaisir de tous. L’espace a été récemment rénové dans un aspect résolument moderne et très confortable, parfaitement éclairé et insonorisé, un modèle du genre. Lors de mon passage, je n’ai pu que saluer un service jeune, souriant et enthousiaste (oui, ça existe encore !).

Deux menus sont présentés. Mes amis et nous avons opté pour celui, en quatre services, à 52 € (27 € pour une gouleyante sélection de vins venant de là-bas largement servie). Le vrai vitello tonnato est un veau cuit en basse température complété de thon rouge mariné et de poivrons confits : un délice. Les « asparagi verdi » viennent de Rosoux (un choix parfait) ; elles sont assorties de guanciale (typiquement sarde). Le carré d’agneau des prés salés se complète astucieusement d’une goûteuse polenta aux olives et d’une tendre mousseline de chou-fleur. Pour clôturer le repas, le baba au limoncello est garni de sorbet citron et pamplemousse. Un véritable feu d’artifice que ce repas aussi charmeur que diversifié. Pour les solides fourchettes, il existe un menu en cinq services (62 €) et six services (70 €). Un excellent rapport qualité-prix-plaisir ! Pour la belle saison, l’établissement se complète d’une terrasse et d’un agréable jardin.

L’Isola : Chaussée Romaine, 18 – 4252 Omal  – Tél. 019.58.77.27 – www.lisola.be
Fermé samedi midi, lundi et mardi

A HOUTE-SI-PLOUT

Dans la région, ce coin entre la route d’Ouffet et celle d’Esneux est bien connu : Houte-si-plout qui a connu, au fil du temps, divers changements mais en privilégiant les jeux d’enfants dans une plaine en contre-bas (sans oublier d’évoquer un vaste parking). Actuellement, il vient d’être repris et s’appelle la Coccinelle. Lors de mon passage, je n’ai pu tester l’espace brasserie et jeux, vu le temps incertain. Le restaurant dispose d’un salon bien agréable pour l’apéritif et le café. L’accueil est un des points forts. On sent la volonté de bien servir, avec le sourire et la compétence voulue avec plein d’attentions bien sympathiques.

Parmi les entrées généreusement servies, nos amis et nous avons opté pour des goûteuses croquettes (crevettes, vol-au-vent et fromage, à partir de 6,50 €), des scampis sautés (12,50 €). Les plats se présentent en entrecôtes, tagliata, côtes d’agneau, filet de volaille, magret de canard. Les portions sont larges. Les prix sont plus que corrects (à partir de 16,50 €). Les accompagnements jouent parfaitement leur rôle. La salle de restaurant respire la fraîcheur dans un cadre accueillant et chaleureux.

La Coccinelle :  Grand-Route, 115 – 4122 Plainevaux – Tél. 04.380.11.44 – www.cocinnellerestaurant.be – Fermé jeudi midi, samedi midi, lundi, mardi et mercredi

ILS OUVRENT…

Depuis quelques semaines, Arnaud Delvenne a pris en charge la brigade de la restauration des Comtes de Méan à Liège. Nul doute que l’hôtel-restaurant a trouvé la personne qu’il fallait pour donner un élan nouveau à la cuisine. Je suis persuadé qu’Arnaud va apporter l’étincelle du renouveau à ce bel établissement. Pour lui, la cuisine est un métier mais surtout une passion qu’il communique à travers des assiettes conviviales, respectueuses des saisons.

Vincent Lengelé est revenu, depuis peu, à l’Ecailler liégeois (rue des Dominicains). Un second de talent et d’expérience pour Eddy De Ketelaere dans cette avenante maison de bouche.

Nicolas Calcagnini a décidé de recentrer ses activités sur le Rouge du Poivre de Sclessin en apportant un bain de fraîcheur bien accueilli. Son Noir du poivre de Waremme va rebondir sous la conduite d’une jeune chef dont je vous parlerai bientôt.

Après des mois de travaux, Jifi Skocek a enfin ouvert, en Hors-Château à Liège, son établissement Terra Terrae après avoir quitté la rue Hazinelle. Je compte m’y attabler…

Déménagement aussi pour Gérard Miller et Melissa Septon qui sont partis de Nandrin pour s’établir, en plein centre de Liège, rue Saint Jean en Isle avec leur Paparazzi. Dans un autre cadre, mais dans la même ambiance conviviale et avec les sémillantes préparations du chef.

Plus d’infos gastronomiques : www.saveurs-regions.be  – guy.delville@saveurs-regions.be 

 

 

 

 

 

 

 

© CMP


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑