Lg-Verviers

Publié le 04-06-2019 | CP.

Les Confitures Célinette : des artisans confituriers bien de chez nous

En 2017, Céline et Anthony Maghin se lancent comme artisans confituriers et créent les Confitures Célinette. Leur production 100 % artisanale est réalisée dans le respect de la tradition et des fruits. En deux ans, ce jeune couple d’entrepreneurs liégeois a su faire sa place sur le marché et propose des confitures aux goûts les plus classiques ou des inédits exotiques. Leurs spécificités : peu de sucre, beaucoup de fruits, des cuissons en petites quantités… mais surtout des confitures sans additif, ni gélifiant, ni acide citrique.

Installé dans une maison familiale en région liégeoise, l’atelier des confitures Célinette tourne à plein régime en fonction des fruits de saison. Leur gamme de confitures se compose d’une vingtaine de goûts allant des saveurs plus classiques aux plus exotiques : figue, poire pirate, framboise, ananas, banane orientale, fraise, reine-claude, orange pamplemousse, kiwi poire, rhubarbe…

Après s’être fait connaître sur différents marchés du terroir et avoir participé à diverses foires telles que « C’est bon, c’est Wallon », la petite foire de Libramont… les Confitures Célinette disposent aujourd’hui d’une boutique en ligne (www.confiturescelinette.com) et d’un réseau de distribution d’une cinquantaine de points de vente partenaires tels que Wattitude, Sobelvin, la Brasserie Curtius, La Mère Berthe, L’artisan du café, Belge une fois…

Si l’on imagine bien une grand-mère faire ses confitures à l’ancienne dans sa cuisine, c’est moins évident d’imaginer un jeune couple se lancer dans une telle aventure pour en faire son métier. Et pourtant… Encore plus surprenant, lorsqu’on pousse la porte des ateliers des Confitures Célinette, c’est Anthony qu’on retrouve devant les fourneaux et Céline au développement commercial de la marque. Si les recettes sont composées ensemble, le couple s’est clairement réparti les tâches.

« C’était un sacré défi de se lancer dans cette aventure et on l’a fait à fond, car on devait arriver à en vivre tous les deux. On a vraiment réfléchi à nos recettes, à notre image de marque… afin d’avoir un véritable produit abouti », soulignent Céline et Anthony Maghin, les fondateurs des Confitures Célinette.

Une production locale dans le respect de la tradition
Dans les commerces, toutes les confitures ne se valent pas et les Confitures Célinette se distinguent à plusieurs égards. Leur production est 100 % artisanale et est réalisée, à l’ancienne, par petites quantités (3 kg maximum) dans des bassines en cuivre. Ce processus de fabrication leur permet de minimiser l’apport de sucre et de n’utiliser ni gélifiant ni conservateur. Les recettes des Confitures Célinette reposent sur des fruits frais, du sucre et du jus de citron. Céline et Anthony travaillent exclusivement avec des fruits frais de saison issus majoritairement de producteurs locaux qui partagent les mêmes valeurs qu’eux. Aujourd’hui, le couple d’entrepreneurs produit une moyenne de 1400 pots de confitures par mois. Une belle success-story liégeoise qui n’est pas prête de s’arrêter.

© Christian Delvaux et © Michael Radi


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑