Lg-Verviers

Publié le 04-07-2019 | CP.

Hackathon du Wallifornia MusicTech : KINVIS est le gagnant de l’édition 2019

Ils étaient plus de soixante développeurs et codeurs réunis à Liège (de mardi à ce mercredi) pour le hackathon du Wallifornia MusicTech (WMT). Réunis autour du thème “Under pressure. How technology impacts live experiences”, les participants à cette troisième édition ont été encadrés par des coachs venus des quatre coins du globe pour s’affronter. C’est l’équipe de KINVIS (NL) qui remporte le prix de cette année, grâce à son utilisation de l’API de MOD Devices au travers d’un Kinect.

Le regard fatigué, Maxime Cardoen (Noshaq) s’affaire à ranger les derniers vestiges d’une longue, très longe journée. Aux côtés de Luann Williams et de Travis Laurendine, tous les deux  coachs lors du SXSW, il fait partie des organisateurs de cette troisième édition du hackathon du Wallifornia MusicTech consacré aux technologies musicales.

“Une édition intense, riche en créative et pleine de rencontres formidables” se réjouit Maxime qui se félicite de la présence d’acteurs internationaux de premier plan. “On a pu compter sur la participation d’artistes reconnus, comme Sarasara, aussi bien que sur des experts mondiaux, comme Ryan Maule, de la SOCAN, l’équivalent canadien de la SABAM, la société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs”.

Cette édition est donc un vrai succès. Avec plus de soixante inscrits, l’objectif est largement atteint. Pour Luann cette édition montre que “le projet a muri. Cette année, nous avons eu des hackers enthousiastes et de bons projets”. Une édition qui a notamment pu s’appuyer sur la participation de délégations venues en nombre, comme “be code“, le “Liège Hackerspace” ou encore la “Wild Code School“.

Après 24 heures d’échanges intensifs entre créatifs et développeurs, c’est finalement les membres de l’équipe KINVIS (NL) qui remportent la compétition avec leur utilisation grâce à une utilisation astucieuse de l’API de MOD Devices : en la connectant à un Kinect, l’équipe à fait en sorte de créer une pédale qui permet de transformer du son.

KINVIS, qui a reconnu que le hackathon Wallifornia MusicTech était “très bien organisé” n’a qu’un seul regret “que celui-ci ne soit pas organisé tous les six mois”.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑