Wallonie

Publié le 06-08-2019 | CP.

Expo : comment créer de la valeur à partir de déchets

A l’initiative de RESSOURCES, la fédération des entreprises d’économie sociale de la réutilisation, des ressourceries® testent cet été, dans le cadre d’un festival durable, l’attractivité de leurs produits remanufacturés. Une initiative qui ouvre le champ des possibles en termes de relocalisation d’activité économique, chaine de valeurs des produits et du travail, transition sociale, économique et environnementale. Explications et exposition à la clé !

RESSOURCES est convaincue que les acteurs de la réutilisation doivent aller plus loin que la récupération, la réparation ou la remise à neuf des objets de notre quotidien. La revalorisation des matériaux comme le bois, des éléments de mobilier, des textiles… est également une piste pour relocaliser l’emploi, produire des objets à haute valeur ajoutée et préserver nos ressources dans une dynamique de circuit court. Ce processus permettrait au secteur de la réutilisation d’investir d’autres filières  et trouver de nouveaux débouchés pour valoriser les matériaux, quelle qu’en soit leur origine (ménage ou entreprise). Avec des impacts positifs d’un point de vue environnemental, social et économique.

Depuis 2 ans, la fédération sensibilise à cette démarche de remanufacturing et participe au partage des bonnes pratiques avec pour objectif de réduire les fractions non revalorisées, aujourd’hui éliminées faute de débouché. La fraction bois est en Wallonie et à Bruxelles une des plus lourdes avec 7.215 Tonnes collectées chaque année (soit 43% des collectes des objets du quotidien de type encombrants). Une première expérience a été conduite par la Ressourcerie® Namuroise en 2018 avec leur menuiserie Fabrik leur permettant de revaloriser 7 Tonnes de bois et d’occuper 3 personnes dédiées aux travaux de menuiserie. L’enjeu est également de changer la perception du secteur de la réutilisation ; l’intégration du design dans la conception des objets met en avant le savoir-faire des centres de réutilisation et propose une vraie alternative aux objets présentés dans la grande distribution.

Concrètement à L’iDéal : une exposition dans le cadre du Cabaret Vert de Charleville-Mézières, un festival impliqué dans un projet de coopération autour du développement durable dans le secteur des festivals de musique – 22 au 25 août 2019

Dans le cadre du Festival Cabaret Vert à Charleville-Mézières, les partenaires du Projet REC2 – Remanufacturing proposent une exposition d’objets originaux, durables et produits localement dans des entreprises d’économie sociale. Créés à base de matériaux de réemploi issus des collectes d’encombrants, tels que des lattes de sommier, des fonds d’armoire, tissu de jeans, chutes industrielles et même des roues de tondeuse, ces nouveaux objets ont déjà la patine du temps.

L’exposition propose notamment des créations de la Ressourcerie® Namuroise et Coopelis accompagnés par RESSOURCES dans le cadre du projet européen REC2 qui vise à introduire le concept de remanufacturing dans les activités des ressourceries® afin d’accroitre leur compétitivité. Concrètement, vous pourrez y découvrir : du mobilier (chaise, tabouret, table), une guitare, des jouets, des éléments de déco, des luminaires et du mobilier urbain présenté sur la terrasse du festival.  Ces dernières pièces de mobilier design ont été conçues et réalisées dans l’atelier de Coopelis à partir d’intercalaires en panneaux multiplex issus de palettes de brasserie. Les objets présentés dans le cadre de l’expo seront également mis en valeur par une structure réalisée à partir de bois de réemploi venant de la collecte des encombrants de la région. Le pavillon de la récup’ réalisé par RESSOURCES dans le cadre d‘autres événements dédiés au réemploi sera aussi remonté afin accueillir des ateliers créatifs.

Ces projets d’écologie industrielle permettent à la fois de réduire les déchets en les valorisant et de créer de nouveaux métiers à haute valeur ajoutée tout en proposant des objets utiles, durables et porteurs de sens aux consommateurs qui désirent consommer « autrement ». Pour inspirer les jeunes et faire connaitre le concept de remanufacturing aux futures générations, un concours sera organisé dans les écoles de design, mode et architecte d’intérieur dès septembre pour la création de nouveaux prototypes qui viendront enrichir et compléter l’exposition dans le cadre d’une exposition à Lille 2020 – Capitale Mondiale du Design en mai 2020. Le dossier de présentation du concours est téléchargeable sur le site web du projet. http://rec2.eu/


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑