Wallonie

Publié le 26-08-2019 | CP.

Les lignes WEL du TEC dédiées aux travailleurs : place au confort

 

Depuis le 29 avril 2019, six nouvelles lignes WEL – pour Wallonia Easy Line – circulent sur le réseau TEC. Avec un système de paiement et de réservation obligatoire via l’application WEL, ces nouvelles lignes vous garantissent un voyage confortable dans des bus climatisés et équipés de WIFI.

Le prix d’un trajet à bord d’une ligne WEL s’élève à 5€, quels que soient les arrêts de départ et d’arrivée, avec un plafonnement à 70€ par mois et 580€ par an. À partir du 14e trajet effectué sur un même mois civil, vos parcours sur une ligne WEL seront donc gratuits !

Que ce soit pour un siège classique ou un emplacement pour fauteuil roulant, la réservation de votre place à bord d’une ligne WEL est obligatoire au plus tard 30 minutes avant votre départ.
C’est directement via l’application WEL, disponible sur le Google Play Store et sur l’App Store que vous effectuerez vos réservations.
Pour valider votre place, rien de plus facile : il vous suffit de scanner le QR Code présent dans le bus via votre application WEL !
Trouver ma ligne WEL

Six lignes WEL sont à votre disposition en Wallonie.
Ligne W01 – Athis – Mons
Ligne W02 – Bastogne – Arlon
Ligne W03 – Chimay – Charleroi
Ligne W04 – Liège – Marche
Ligne W05 – Nivelles – Namur
Ligne W06 – Braine-L’Alleud – Waterloo – Wavre Nord

Il n’est pas possible d’annuler la réservation d’une place à bord d’une ligne WEL ni de se faire rembourser un titre acheté. Cependant, vous pouvez introduire une demande de changement de réservation.
Pour ce faire, il vous suffit d’envoyer un e-mail à l’adresse mobilewel@tec-wl.be en précisant la date, l’heure et les arrêts de départ et d’arrivée du parcours que vous désirez modifier et de préciser la date, l’heure et les arrêts de départ et d’arrivée de votre nouveau parcours.
Cette demande doit être introduite au plus tard 2 jours ouvrables avant la date du parcours à annuler…

Infos : infotec.be


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑