Wallonie

Publié le 28-08-2019 | CP.

Croissance de plus de 20 000 emplois au sein des PME belges au premier semestre

Depuis le deuxième trimestre de 2019, l’emploi dans les PME belges a augmenté de 0,3 %. Cette hausse représente près du double par rapport à la même période l’année dernière. En combinaison avec le premier trimestre, la croissance s’élève actuellement à plus de 20 000 emplois dans nos entreprises comptant jusqu’à 100 collaborateurs. Elle a principalement été constatée dans les PME occupant jusqu’à 50 travailleurs. Surtout la Flandre enregistre une croissance ce trimestre, avec la Flandre orientale et la Flandre occidentale en tête. C’est ce qui ressort de l’Indice Emploi PME du prestataire de services RH SD Worx, qui suit cette évolution depuis plus de dix ans déjà.

L’Indice Emploi PME de SD Worx suit depuis 2006 l’évolution de l’occupation structurelle dans les PME belges.

Au deuxième trimestre de cette année, la croissance concerne principalement les PME comptant jusqu’à 50 collaborateurs. Dans les PME comptant 20-49 travailleurs, nous constatons une croissance de 0,4 % ; les organisations avec moins de 20 travailleurs affichent une croissance de 0,3 %. Une stagnation est observée dans les grandes PME (plus de 50 travailleurs) : une nouvelle fois, la croissance y est absente (0,0 %), bien qu’il y ait eu une évolution positive en 2018.

Ainsi, l’Indice Emploi PME de SD Worx s’est clôturé à 118,2 points d’indice après le T1 2019. Ce chiffre signifie qu’en mars 2019, nos PME occupaient 18,2 % plus de personnes qu’en 2005, l’année de référence pour le calcul de cet indice. En juin de l’année dernière, l’indice était encore à 116,2.

Les PME de taille moyenne recrutent aussi bien à Bruxelles, qu’en Wallonie

Ce trimestre, la croissance de l’emploi a été nulle pour les plus petites PME en Wallonie. Nous constatons toutefois une croissance de l’emploi parmi les PME de taille moyenne (+0,7 %) et les grandes PME (+0,5 %). Après un bon départ au trimestre dernier (croissance de 1,1 %), Bruxelles maintient à présent le statu quo : seules les PME comptant 20-49 travailleurs ont pu réaliser une croissance (+0,4 %) au T2 2019.

Au niveau de la croissance annuelle (des quatre derniers trimestres), la Flandre en est à présent à 2,6 %, Bruxelles à 1,5 % et la Wallonie à 1,1 %.

Juin : pas encore le moment d’attirer les jeunes diplômés

Vassilios Skarlidis, Directeur Régional PME chez SD Worx, analyse les chiffres : « Ce deuxième trimestre Bruxelles et Wallonie maintiennent à présent le statu quo. Néanmoins, au niveau de l’emploi belge, l’année a démarré en force pour nos PME et cette tendance se poursuit. Pour le premier semestre, nous estimons une croissance positive de plus de 20 000 emplois dans lesPME belges comptant jusqu’à 100collaborateurs. Au cours du dernier trimestre, nous constatons que la croissance est surtout présente au sein des PME de taille moyenne (20-49 employés) à Bruxelles et en Wallonie. Dans les PME plus grandes (50-99 travailleurs), nous observons une stagnation en Flandre et à Bruxelles ; seule la Wallonie affiche une croissance dans les plus grandes PME. La proportion des moins de 25 ans a diminué, mais la proportion des plus de 55 ans a augmenté plus fortement. Le mois de juin non plus ne semble pas (encore) le moment propice pour attirer les jeunes diplômés. »

La croissance s’observe principalement dans le secteur de l’HoReCa, le secteur quaternaire (l’enseignement, le secteur des soins, le secteur créatif, le sport et les loisirs) et les services financiers (à l’exclusion des assurances), bien qu’il existe des différences régionales. En revanche, dans les secteurs du textile, de la chimie, de la fabrication de produits et de machines et du transport, dans le commerce de gros et de détail et les bureaux d’assurance et de conseil, nous constatons un recul au T2 2019.

© Andrey Popov


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑