Lg-Verviers

Publié le 03-09-2019 | Guy Delville

La chronique gastronomique de Guy Delville

En collaboration avec Guy Delville, chroniqueur gastronomique bien connu, CCImag’ vous propose désormais  les dernières actualités de spécialistes des produits de bouche et de restaurateurs en vue de la région. 

LO SFIZIO

Ouvert depuis quelques semaines sur les hauteurs de Liège (dix minutes) au calme, Lo sfizio(traduisons par caprice, petit plaisir, fantaisie) attire déjà pas mal de fins gourmets amoureux de la cuisine italienne de qualité, loin des banalités transalpines. J’ai connu et apprécié le travail de Lorenzo Barracato lorsqu’il était un attentif et doué second au Grand Café de la gare à Liège. J’ai pu découvrir sa maestria lors de ses participations aux Epicuriales : ce jeune homme (25 ans à peine, me semble-t-il) a fait merveille parmi ses collègues et le public de gastronomes.

Il a repris l’ancien Art in Boca d’Anthony Gentile. Tout se passe au premier étage (n’oubliez pas de saluer le chef dans sa cuisine du rez-de-chaussée) avec une quarantaine de couverts dans un cadre reposant, classique et somme toute convivial. : murs foncés, tables grises, plafond blanc, luminaires colorés. Pour la bonne saison, une avenante terrasse prolonge la salle dans la même ambiance.

Les préparations de Lorenzo révèlent un talent jamais dépourvu d’invention et de désir de surprendre de manière inattendue. La carte s’étale suivant la tradition italienne en antipasti, primi, secondi et dolce à des prix fort corrects pour la qualité offerte. Dans les antipasti (à partir de 15 €), un foie gras poêlé est servi avec des cerises : belle surprise hyper-goûteuse ! Le tartare de bar s’éclate, comme par magie, avec des fraîches agrumes. Les primi (dès 12 €) voient des linguines parfaitement cuites s’escorter de jolies palourdes ou une pancetta garnie d’asperges et de tomates cerises. Dans les secondi (à partir de 21 €), une carbonnade de veau se complète d’un beau choix de légumes croquants à souhait tandis que l’émincé de bœuf est présenté traditionnellement avec roquette et parmesan.

Le service, jeune mais expérimenté, se révèle parfaitement à la hauteur de cette table souriante. On ne manquera pas de vous proposer un superbe choix de bouteilles de là-bas avec même la possibilité d’avoir quelques beaux vins au verre.

Lo sfizio : Rue des Champs, 1 – 4460 Grâce-Hollogne – Tél. 04.367.19.62 – www.losfizio.be – Fermé lundi soir, samedi midi et dimanche

LA TAVERNE DES ARTISTES

Après une fermeture bien regrettée, la Taverne des artistes vous accueille à nouveau depuis quelques mois dans la dynamique rue des Dominicains. La famille Rutten est omniprésente avec à sa tête la jeune Orane Rutten dans un cadre classique revisité et largement rénové pour plus de confort et de convivialité : on replonge dans les racines de l’animation et de la joyeuse ambiance pour des moments de plaisir gastronomique.

Outre les jours d’ouverture bien étalés, il faut savoir que lors des jours de spectacle (Forum, Opéra, Trocadéro…) l’établissement sera ouvert jusqu’à minuit, de quoi prolonger agréablement une soirée de classe dans une maison charmeuse et charmante.

Les midis, vous trouverez une carte aussi simple qu’élégante autour d’un lunch qui se renouvelle au gré des saisons, des opportunités du marché et des idées du chef.  Les soirs, la carte se veut plus complexe mêlant, à plaisir, innovations et créations. Une jolie assiette d’antipasti est proposée pour 14 €, les gambas sont présentées à la plancha, l’artichaut s’assortit d’un duo de sauces, un original risotto d’orge se complète à la bière Curtius et au jambon d’Ardenne. Et que dire d’un tartare de veau aux fruits de la passion, d’une volaille basse température, d’un succulent magret de canard au cidre et d’une fabuleuse côte ibérique… Au niveau des prix, cela reste tout à fait correct vu la quantité et la qualité avec, en exergue, un lunch à 18 € et une suite de suggestions du jour. La carte des vins se veut originale avec des choix personnels de la meilleure veine. La gourmandise étant une source inépuisable de bonheur, nul doute que l’on se retrouve très souvent dans ce cadre sympathique et cette table de plaisirs. Sans oublier, pour terminer, d’évoquer l’accueillante terrasse sur le piétonnier pour voir et être vu !

La Taverne des artistes – Rue des Dominicains, 12 – 4000 Liège – Tél. 04.361.15.01 – www.tavernedesartistes.be – Fermé samedi midi, dimanche et lundi

LA FRITE BELGE A 175 ANS !

Contrairement à ce qui est fréquemment dit, l’histoire et l’origine de la pomme de terre frite sont très bien documentées. Depuis une dizaine d’années, l’historien de l’alimentation Pierre Leclercq réunit patiemment les archives concernant la naissance et le développement du petit bâtonnet doré. Et depuis une dizaine d’années, il publie les résultats de ses recherches sur le site de l’Université de Liège dont il est collaborateur scientifique.

Cette année, la pomme de terre frite belge a 175 ans et cet événement doit être fêté dignement ! C’est l’occasion de jeter un coup de projecteur sur la véritable histoire de la frite à travers :

– Le premier volume d’une nouvelle collection consacrée aux grandes spécialités de la gastronomie belge (Pierre Leclercq, Dimitri Daskalidès)

– Le repas à thème « Spécial 175 ans de la frite belge » (Archéobistrot du Préhistomuseum de Flémalle)

– La création du site histoiredelafrite.com entièrement consacré à l’histoire de la pomme de terre frite et qui ne cessera de grandir les mois et les années à venir

Nous pourrons ainsi savourer et comparer des frites plongées dans un bain de beurre (clarifié bien entendu), comme le faisait Madame Fritz, et dans un bain de blanc de boeuf. On les débitera en forme de rondelles, selon leur format originel, et en bâtonnet.

INFOS PRATIQUES

– « Spécial 175 ans de la frite », le mercredi 18 septembre et le vendredi 27 septembre à 19h00.

– Archéobistrot du Préhistomuseum de Flémalle, rue de la grotte, 128, 4400, Flémalle.

– Prix : 30 € (apéritif, moules-frites, conférence, sans les boissons).

– Réservations : Archéobistrot : 04 228 97 61.

Contact : Pierre Leclercq – 0486.90.14.55 – lepetitlancelot@gmail.com

© nito

Plus d’infos gastronomiques : www.saveurs-regions.be  – guy.delville@saveurs-regions.be 

 


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑