Wallonie

Publié le 12-10-2019 | CP.

Les pépiniéristes wallons prêts à fournir 4.000 km de haies

Les pépiniéristes wallons se sont réunis, voici quelques jours, aux Pépinières de Louveigné, dans le cadre de l’Assemblée Sectorielle ‘Horticulture Ornementale’ du Collège des Producteurs.Le projet du Gouvernement wallon de planter 4000 km de haies et/ou 1 million d’arbres dans les 5 prochaines années était à l’ordre du jour. Les pépiniéristes wallons ont marqué leurambition de démarrer une production de plants locaux pour répondre à cette nouvelle demande.

5 à 6 millions de plants nécessaires

L’ambition du nouveau gouvernement wallon de planter 4000 km de haies dans les champs, espaces publics et terrains privés dans les 5 prochaines années, représente une fourniture nécessaire de 5 à 6 millions de plants d’ici 2024. La production des 65 essences éligibles pour les haies (sureau, aubépines, cornouillers,..) est actuellement limitée en Wallonie.

Une demande des producteurs de se positionner

La probabilité que les plants utilisés pour le projet viennent de l’extérieur est donc grande. Avec pour conséquence le risque d’avoir des plants non adaptés à nos conditions pédoclimatiques, voire d’importer des maladies. C’est pourquoi les producteurs wallons sont demandeurs pour que lesécotypes locaux et les plants produits localement soient favorisés. Cette proposition répondrait aussi aux intentions de la nouvelle déclaration de politique régionale, qui souhaite développer et favoriser les productions locales.

Mise en place d’une filière

Le défi est immense car c’est une nouvelle filière qu’il faut créer. Elle démarre de la récolte de graines locales et de leur traitement par le comptoir forestier de Marche-en-Famenne. Ensuite, le producteur devra maîtriser la germination des graines des différentes essences et la culture sur 2-3 ans. Enfin, la courte période de plantation (50 jours par an à partir de début novembre) rythmera letravail des planteurs/entrepreneurs. Les pépiniéristes forestiers wallons sont demandeurs d’unencadrement technique pour les aider à relever ce challenge. Ils envisagent également de créer unlabel qui garantira l’origine et la production locales des plants ainsi que la reconnaissance de lavaleur du de leur travail de nos pépiniéristes (Prix Juste).

En conclusion, les pépiniéristes wallons saluent cette initiative et se proposent comme partenaires pour la mener à bien.

© norrie39 –


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑