Lg-Verviers

Publié le 14-11-2019 | CP.

Inauguration des Halles Binète 

Ce jeudi 14 novembre 2019, les Halles Binète, premier marché couvert bio à Sainte-Walburge, en région liégeoise, ont été officiellement inaugurées. Le grand public pourra découvrir ce nouveau lieu dès ce vendredi 15 novembre à partir de 11 h. Les Halles Binète sont pour Paul Mathieu, fondateur du concept et pionnier du bio liégeois depuis 35 ans, un véritable retour aux sources. Le mot d’ordre de ce marché : des produits frais, du vrac, des pains et pâtisseries, une tendance zéro déchet… mais surtout un véritable comptoir de boucherie/charcuterie, une crèmerie à la découpe et des plats traiteurs réalisés sur place.

Au juste prix

« Aujourd’hui, nous vivons dans un monde qui ne tourne pas toujours juste, souligne Paul Mathieu, fondateur de l’enseigne bio et locale Al’Binète. En réaction à cela, nous souhaitons offrir aux consommateurs de nouvelles alternatives. Voici notamment l’une des raisons d’être des Halles Binète. Nous voulons proposer des produits au juste prix (justes tant pour le consommateur que le producteur). Le vrac et le zéro déchet seront au cœur du concept. Quant au comptoir boucherie/charcuterie, il constitue une réelle réponse aux attentes des consommateurs. En effet, s’il existe de merveilleuses viandes en bio, cela reste aujourd’hui compliqué pour le consommateur d’en trouver. Nous sommes donc fiers d’apporter notre pierre à l’édifice au secteur tout en répondant à de réelles attentes des consommateurs 

Concrètement, c’est un sein d’un tout nouveau bâtiment de 750 m² qui a été construit autant que possible selon les principes de “l’écoconstruction” (récupération des eaux de pluie, toit végétal, panneaux photovoltaïques, bardage en bois) que le premier marché couvert du bio ouvre ses portes. Les halles s’étendront sur une surface de 399 m², l’atelier de boucherie et la cuisine occuperont 150 m² et le reste de l’espace sera consacré à une réserve, des bureaux, une salle de formation et des locaux sociaux.

Ce nouveau projet implique également le déménagement d’Al’Binète Rocourt au sein du nouveau bâtiment. En effet, ce magasin ne permettait pas le développement des activités et disposait d’un manque d’accessibilité et de parking. Les Halles Binète répondront donc pleinement à ces problématiques grâce aux axes autoroutiers à proximité, au parking privé aisé (25 places) et offrent ainsi un nouveau concept aux amateurs du bio.

Tel un véritable marché, le consommateur pourra déambuler « d’étale en étale » pour découvrir une large gamme de produits bio. Le mot d’ordre de ce nouveau concept : du frais, du vrac, du zéro déchet.

On y retrouve approximativement 1 000 références (provenant de 25 fournisseurs) parmi lesquelles une part belle est donnée aux fruits et légumes de saison, un service de boucherie traditionnel avec une gamme de charcuterie développée sur place (jambon, lard, boudin…), une crèmerie à la coupe, des plats traiteurs, une sélection de produits Al’Binète et enfin une petite part sera réservée pour du non-food en vrac (produits ménagers, papier toilette…).

Si les Halles Binète prennent l’apparence de halles traditionnelles, le paiement sera centralisé en un lieu. Ce marché couvert du bio sera ouvert du lundi au samedi de 11 h à 20 h (à l’exception du jeudi, jour de fermeture) et les dimanches de 10 h à 18 h.

Enfin, les Halles Binète occupent pas loin de 17 temps plein et une dizaine d’étudiants viennent renforcer l’équipe en place.

Des partenaires de choix pour un projet d’envergure

Outre le temps qu’il a fallu pour mener à bien ce projet, il n’aurait pas pu voir le jour sans l’appui de certains partenaires. En effet, l’investissement global représente pas loin de 2 millions d’euros.

« Un tel projet repose avant tout sur un travail d’équipe cohérent. On a toujours été une grande famille chez Al’Binète. Notre nouveau concept, les Halles Binète, s’inscrit dans la même dynamique et est le fruit de nombreuses collaborations. D’un point de vue financier, Noshaq fait partie de nos investisseurs. De plus, nous avons créé des partenariats forts avec des entreprises locales, notamment avec Vita Verde (fournisseur du vrac et de la gamme Al’Binète), le chocolatier Jean-Christophe Hubert, les épices, thés et tisanes d’Alain Jassogne, Le Café Cafermi, le Moulin de Ferrières, Vin de Liège, la bière Binamé de Brassé-vous… Nous soutenons également notre belle ville et région avec notamment des partenariats culturels avec les cinémas Grignoux, le Théâtre de Liège… Nous avons avant tout choisi de travailler avec des entreprises locales tant dans la réalisation du projet (les travaux, le mobilier…) que dans les produits que nous proposons », souligne Paul Mathieu.

 


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑