Namur

Publié le 27-01-2020 | Jacqueline Remits

Agronova : des semis à la récolte, ce robot va cultiver votre potager

Après deux ans de recherche et développement, la société Agronova, à Havelange, spécialisée dans la vente de machines agricoles, va lancer à destination des particuliers un robot capable de gérer un potager de A à Z et de façon autonome.

Prendre l’apéro en regardant pousser ses laitues sans avoir mis les mains dans la terre, ce rêve de tout propriétaire de jardin est sur le point de devenir réalité grâce à un robot pour potager. Il a été mis au point par Laurent et Gérald Tonglet, deux cousins, fils d’agriculteurs, fondateurs (en 2014) et gérants d’Agronova, une PME spécialisée dans l’import-export d’équipements agricoles de pointe.

Ce FarmBot, qui existe déjà aux Etats-Unis mais pas en Wallonie, séduit Laurent, ingénieur civil et amateur de jardinage, et Gérald, spécialisé en marketing et comptabilité. « Nous avons reçu des demandes pour de la robotique,commence Laurent Tonglet. Nous avons trouvé des petits robots autonomes pour le maraîchage, d’autres pour les grandes cultures qui remplacent les tracteurs. Mais nous n’avions rien pour les petites surfaces. Nous avons eu l’idée de développer nous-mêmes un robot qui permette à tout un chacun d’avoir un potager automatisé. Nous avons lancé l’idée lors d’une réunion avec Hénallux (Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg). » Les responsables techniques de l’école trouvent l’idée excellente et proposent de la développer comme un projet avec des étudiants. Un partenariat est signé et un prototype fonctionnel financé par Agronova est développé. « Nous avons travaillé sur une partie technique avancée avec de l’électricité et de la mécanique, ainsi que sur une partie informatique pour la mise au point du logiciel. »En décembre 2018, le projet est bien avancé.

Succès à la foire de Libramont

En juin 2019, le prototype est devenu fonctionnel et l’heure est venue de le tester. A la Foire agricole de Libramont, installés sur le stand de Digital Wallonia, Laurent et Gérald Tonglet confrontent leur robot au grand public. « L’idée était de voir l’intérêt du public. Un challenge. Nous avons eu une forte demande de la part de particuliers. Aujourd’hui, tout le monde travaille beaucoup, sans avoir le temps de s’occuper d’un potager, mais chacun aimerait pouvoir manger ses légumes et ses fruits frais cueillis du jardin. Les particuliers ont donc trouvé notre robot génial. Ils ne cherchent pas spécialement une rentabilité, mais veulent manger local, avoir leur potager et profiter de leur jardin sans devoir y consacrer du temps ou le retrouver à l’état de jungle au retour des vacances. Nous avons senti dans quelle direction nous devions aller. »

Il fait tout, tout seul

Le prototype est un portique modulable de 3 m de large et de 3 à 12 m de long. Installé sur rails, le robot Cérès, tel est son nom, est géré comme en domotique. Depuis un ordinateur ou un smartphone, on lui donne les tâches à réaliser. Sur l’application, une représentation du potager. Le robot prend en charge l’ensemble de la production et l’entretien d’un petit potager, de la plantation des graines jusqu’à la récolte. « Il se charge de semer les graines nécessaires au bon endroit, d’arroser selon le taux d’humidité détecté par une sonde et de traiter en les écrasant les mauvaises herbes repérées par le scan de sa caméra. En parfaite autonomie, sa tête articulée change d’outils en fonction des besoins de chaque plante afin d’optimiser le rendement. » Le robot fait tout, tout seul.« Le logiciel de gestion est basé sur les principes de la permaculture, qui consiste à couvrir le sol en permanence avec des plantes qui se complètent, visant, entre autres, l’optimisation de l’espace et la réduction de l’apport en eau. Autonome en énergie, il est alimenté par des panneaux solaires et récupère l’eau de pluie utilisée selon les besoins détectés de chaque plante. »

L’objectif de Laurent et Gérald Tonglet est de sortir un deuxième modèle en 2020. « Il sera vraiment orienté vers le marché ciblé, celui des particuliers. Fin 2020, nous devrions avoir un produit fini. »Outre chez Agronova, ces robots seront en vente dans les jardineries et les magasins de bricolage.

Agronova SPRL –  Laurent et Gérald Tonglet : Rue de la Station, 71 à 5370 Havelange – Tel :  0479/58. 64.31 – 0472 435 907 – info@agronova.be  –www.agronova.be


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑