Hainaut

Publié le 17-06-2020 | Gaëtan Di Gravio

DETANDT-SIMON : des produits et services de nécessité, une grande force…

Même si le secteur de la construction n’a pas été contraint de cesser complètement toute activité, de nombreux installateurs ont préféré fermer suite aux désistements et refus de leurs clients. Une situation qui a évidemment eu un impact direct sur l’activité d’une entreprise comme Detandt-Simon, grossiste en conduits de cheminée et de ventilation, installations de traitement des eaux et composants pour accumulateurs thermiques…

Pas un seul jour de fermeture…

« Avec la diminution des ventes, certaines mises au chômage complet ou partiel ont malheureusement été inévitables, mais nous avons ressenti, dès le début de la crise, un relationnel très fort au sein de l’équipe. L’entreprise n’a pas fermé un seul jour et nous avons dû rapidement mettre en place les mesures de sécurité sanitaires d’usage : un affichage dès le premier jour à tous les accès de l’entreprise, des cloisons de plexiglass à nos comptoirs clients et fournisseurs, la modification de nos horaires d’ouverture afin de limiter les contacts, tous types de désinfectants disponibles un peu partout (sur les bureaux, aux vestiaires, à la cantine, etc.) » détaille Stéphanie Simon, Administratrice de Detandt-Simon.

« Même si ce n’était pas pas une obligation légale, nous avons imposé le port du masque et chaque collaborateur a également reçu un guide pratique de conseils de prévention, tant au travail que pour les déplacements. Enfin, nous avons adapté nos locaux : les tables ont été espacées au réfectoire et dans nos salles de réunion, un marquage au sol a été effectué dans notre showroom, à la pointeuse, à l’entrée du personnel, etc.»

Alternatives virtuelles séduisantes…

Pour le personnel administratif, le télétravail était de mise et les interactions entre collaborateurs, mais également avec les clients et fournisseurs, sont évidemment passées par de nombreux échanges téléphoniques et des sessions de visioconférence. « Nous avons même testé l’apéro en ligne avec le personnel ! Un concept très sympathique à conserver pour l’avenir… Depuis longtemps, nous organisons des réunions commerciales, des formations clients, des visites d’entreprises, etc. Bien sûr, tout ceci continuera mais l’alternative virtuelle qui s’est imposée durant ces quelques semaines nous ouvre plus de portes. En effet, nous limitions par exemple jusqu’ici les réunions commerciales car certains commerciaux avaient plus de deux heures de route à effectuer pour y prendre part. À l’avenir, nous pourrions doubler le nombre de réunions en proposant une fois sur deux de les faire par visioconférence. Nous avons également un projet actuellement en cours de développement : organiser une série de webinaires pour nos clients. Aussi, la visite virtuelle de l’entreprise a été proposée à nos followers sur les réseaux sociaux. »

Malgré un mois de mars chaotique, Detandt-Simon a enregistré des résultats encourageants lors de ce début d’année et tout est déjà en place au sein de l’entreprise pour préparer une « haute saison » digne de ce nom. « Personne ne sait vraiment de quoi sera fait ni comment le secteur de la construction se portera, mais nous sommes conscients que nous faisons partie de ces entreprises « qui ont de la chance » en évoluant dans un secteur plutôt technique. Nous offrons des produits et services de nécessité, ce qui est une force et nous persuade que cela garantira la reprise rapide des activités, comme nous commençons d’ailleurs déjà à en ressentir les prémices. »

Membre CCIH

DETANDT-SIMON – Rue d’Herchies, 37 à 7011 Ghlin – Tél : 0800/99.655 / Zoning des Hauts Sarts – 1re avenue, 259 à 4040 Herstal – Tél : 04/277.99.77 – www.detandt.com


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑