Brabant wallon

Publié le 24-06-2020 | Stéphanie Heffinck

LAPINO ALBINO : renforcer la recherche de contrats sur du long terme…

« Notre plus-value, c’est notre créativité, entame Erwin Quinzin. Comme il a coutume de le faire, il résume l’approche de l’équipe de Lapino Albino en une métaphore : « Nous sommes des espèces de pirates fournissant de l’animation, de la vidéo, des sites internet, de la com’, mais de manière cohérente ! »

[Un article à retrouver parmi d’autres dans l’édition de juin du CCI mag’ – https://cdn.ccilvn.be/ccimag/juin2020/ouest.pdf]

A travers la vidéo et, plus spécifiquement l’animation vidéo, le motion design, les cœurs de métier de la société, l’idée de départ sublimée par la fine équipe de 4 compères est véhiculée, servie par la technique, avec son message clair et les valeurs à faire ressortir. La cible, bien identifiée dès la phase du breefing avec le client, est immanquablement atteinte.

Les institutions, les entreprises, tant privées que publiques s’adressent à Lapino Albino qui s’adapte aux demandes diverses : films d’entreprise, vulgarisation d’un sujet complexe, entre autres. « Par l’animation, nous pouvons rendre très simple et visuelle une thématique compliquée. Nous nous attachons à aller chercher l’émotion, à toucher l’humain et notre fonctionnement le favorise » soutient Erwin.

En effet, Niels, Pedro, Sylvain, Jonas et Erwin sont tout autant complices que complémentaires… et polyvalents, une condition incontournable pour le bon fonctionnement de petites équipes. Avec, en moyenne une quinzaine d’années au compteur dans la profession, ses membres sont tout autant aguerris que passionnés.

Le télétravail : depuis le début !

Lorsque le Covid-19 a déboulé sur le devant de la scène, les collègues et amis ont tout d’abord participé à l’effort collectif en déposant des masques au bureau du gouverneur de la Province de Namur et en mettant en relation des fabricants de masques et entreprises de leur réseau. L’équipe a aussi tenu à combattre la morosité ambiante à sa façon, en envoyant des « good news » par mail : les groupes internationaux adaptant leurs lignes de production pour créer du gel hydro-alcoolique, les dons de masques organisés par le BEP, etc.

Sur le plan strictement professionnel, Lapino Albino a réorganisé le travail en privilégiant, bien entendu, les canaux digitaux et en mettant en place un groupe WhatsApp. Les urgences étaient là, nonobstant le satané coronavirus et la bande des 5 entendait conserver sa pleine efficacité pour honorer ses commandes !

« Durant sa première année d’existence, Lapino n’avait pas de bureau physique, donc, nous avons toujours eu l’habitude d’échanger énormément par les médias modernes… Et, nous avons souvent l’occasion de télétravailler comme lors du festival de Cannes par exemple ».

Les festivals, justement, généraient une quantité de travail non négligeable pour la société. « Certes, regrette notre interlocuteur, des jobs vont tomber à l’eau ».

Mais un lapin rebondissant toujours, Lapino Albino a accueilli avec sa légendaire flexibilité des demandes consécutives au confinement, par exemple celles d’hôpitaux. Certains l’ont, en effet, sollicité pour explorer une manière créative de conserver numériquement une trace des bouleversements vécus en leur sein avec ses différentes phases. « Un genre de calepin moderne sous une forme originale », explique Erwin Quinzin.

Où Lapino Albino en sera-t-il demain ? La question est prématurée, mais certaines tendances se dessinent néanmoins. « Le télétravail restera, même si nous n’avons pas attendu le Covid-19 pour l’adopter. Et nous allons certainement intensifier notre recherche de contrats que je qualifierais « de longue haleine ». C’est parce que nous en avions en réserve que nous avons pu continuer à travailler lors de cette crise sanitaire. Néanmoins, entreprendre restera toujours une aventure, avec ses impondérables et rien n’est jamais acquis ! » conclut Erwin.

Membre CCIBW

LAPINO ALBINO – Chaussée de Tirlemont, 90 à 5030 Gembloux – 0497/93.87.04 – www.lapinoalbino.com


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑