Namur

Publié le 02-09-2020 | CP.

BellaVie (Tamines) : des synbiotiques pour renforcer la santé

Après plusieurs années passées dans le monde de la consultance dans le secteur de la biotechnologie, Benoit et Olivier ont décidé de s’associer pour relever un nouveau challenge : développer une gamme de produits pour améliorer le bien- être des consommateurs de façon durable à l’échelle mondiale. De cette volonté est née BellaVie avec un concept innovant de Synbioceutical®.

Le principe du Synbioceutical® est de combiner des probiotiques, des prébiotiques et des nutraceutiques :

  • Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries, levure) qui sont bénéfiques pour la santé et vont équilibrer notre microbiome, notre flore intestinale. Les probiotiques jouent un rôle sur de multiples fonctions du corps. Idéalement, nous devrions consommer des probiotiques chaque jour, soit sous forme d’aliments ou bien sous forme de suppléments tels que des produits BellaVie.
  • Les prébiotiques sont des aliments pour les probiotiques. En effet, pour renforcer l’efficacité des probiotiques il est recommandé de consommer certains types d’aliments contenants ces prébiotiques : des fibres et des féculents, des céréales et des aliments fermentés.
  • Enfin, les nutraceutiques sont des substances issues de nutriments, transformées sous formes médicinales (comprimé, gélule,…), et qui sont avéré avoir un effet physiologique bénéfique ou protecteur pour la santé.

Pour concevoir ses produits avec l’objectif d’améliorer le bien-être sur le long terme, BellaVie s’est penchée sur les dysfonctionnements du corps les plus répandus et les plus récurrents. L’entreprise en a ainsi  identifié 6 et a concentré ses efforts de Recherche et Développement sur ceux-ci :

  • le renforcement du système immunitaire
  • la gestion du stress
  • la régulation du cholestérol
  • le diabète
  • la flore vaginale
  • les maladies infectieuses chez les enfants

Sur cette base, 6 produits ont été conçus.


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑