Hainaut

Publié le 23-09-2020 | CP.

Bruyerre lance le premier salon professionnel post-“covid-19” et ouvre sa première succursale en Flandre

Les 14 et 15 septembre derniers, la société Bruyerre, implantée à Gosselies et spécialisée dans la fourniture et l’équipement pour les métiers de bouche sucrés et salés, a organisé le premier salon professionnel post-“covid-19”. Chaque année, la société organise son salon professionnel annuel en septembre, étalé sur deux journées. Ce dernier permet aux boulangers, pâtissiers, HORECA et autres professions de se renseigner sur les dernières tendances du secteur, d’assister à des démonstrations, d’apprécier des dégustations diverses, etc. La société offre également chaque année un très beau buffet à ses clients ainsi que des animations leur permettant de se détendre.

Cette année, la tenue de ces “Journées Rencontre” était lourdement compromise suite aux mesures gouvernementales empêchant la tenue de salons professionnels… jusqu’au 1er septembre! L’organisation de ce salon, qui prend habituellement plusieurs mois, a cette fois été bouclée en 3 semaines à peine grâce à la réactivité de toutes les équipes internes, des prestataires et fournisseurs ainsi que des autorités. Les clients de Bruyerre, mais aussi les fournisseurs, étaient très demandeurs quant à la tenue de ce salon car il s’agissait presque d’un élan de survie.

Depuis mars, le pays entier est touché par une crise économique sans précédent. Pendant toute cette période compliquée, la société Bruyerre a continué à fonctionner pratiquement à plein régime pour pouvoir garder les portes de ses magasins ouvertes et continuer à livrer les boulangers-pâtissiers de Wallonie avec les denrées alimentaires nécessaires à la confection de leurs produits. La volonté d’organiser ce salon vient du constat simple que nous avons tous besoin que l’activité reprenne et que le pays puisse se redresser de cette crise. Les clients boulangers de la société Bruyerre, même s’ils ont pu continuer à travailler et vendre pendant la période de confinement, ont vu pour beaucoup leur chiffre d’affaires chuter drastiquement. Ces journées étaient donc l’occasion pour eux de préparer leurs ventes de la période cruciale, d’autant plus en 2020, de la fin de l’année qui approche. Ce salon a également permis de faire appel à un prestataire de montage de stands du domaine de l’événementiel, domaine qui voit son calendrier de réservations se vider et qui a aujourd’hui cruellement besoin de pouvoir travailler pour sa survie. Bruyerre était d’ailleurs la seule réservation pour ce prestataire en cette fin d’année 2020.

Tout a été mis en place par la société gosselienne pour ne prendre aucun risque afin que le salon soit profitable à tous et en toute sécurité: réservation obligatoire et tracing pour accéder à l’événement, comptage des participants à l’entrée et à la sortie, le salon a été réorganisé pour guider les participants à travers le salon avec un sens unique de l’entrée à la sortie, fléchage, désinfection des mains à de nombreux endroits, port du masque obligatoire, plexis sur toutes les tables, 2 personnes maximum autorisées par société, restaurant avec réservation de table et plats préparés à l’avance, temps limité sur place pour les clients afin de ne créer aucun embouteillage ni regroupement, etc.

En cette fin d’année 2020 dans un contexte morose, la société Bruyerre annonce néanmoins quelques autres bonnes nouvelles, avec notamment l’ouverture de sa première succursale en Flandre, à Nossegem, le 22 septembre dernier, et la tenue de deux démonstrations de prestige pour inspirer ses clients pour les fêtes de fin d’année: le 28 septembre en français à Gosselies et le 29 septembre en français et néerlandais à Nossegem. La situation actuelle est particulière et compliquée mais la société centenaire ne se repose pas pour autant sur ses lauriers!


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑