Lg-Verviers

Publié le 24-09-2020 | CP.

Collaboration entre Randstad, Technifutur, Travi et Yvan Paque

Chacun dans leur segment, Randstad, Technifutur, Travi et Yvan Paque (Eiffage Energie Systèmes Belgique, branche énergie du groupe Eiffage) perçoivent les difficultés chroniques rencontrées dans le cadre de la mise à l’emploi de certains candidats techniciens. « Nous étions en quête d’électriciens, de main d’œuvre qualifiée et désireuse d’apprendre, ce qui n’est pas toujours évident à trouver dans notre secteur d’activité », précise Dominique Werpin, CEO d’Yvan Paque.

Partageant ce constat, ces acteurs se sont réunis dès juillet 2019 pour définir les contours d’une collaboration axée sur la formation de candidats au métier d’électricien.

Neuf candidats furent ainsi sélectionnés par Randstad, après un processus de sélection co-construit avec Yvan Paque, et reposant à la fois sur des aptitudes techniques que sur des compétences comportementales définies comme prioritaires. Par effet miroir, ce projet a également permis à Yvan Paque d’insuffler un programme de tutorat afin d’accueillir ces stagiaires dans un contexte adéquat.

Y apportant son savoir-faire technique, Technifutur s’est  présenté comme un acteur clé du projet, y contribuant par la mise en place d’une formation technique à haute valeur ajoutée.

Au terme d’une formation de 3 mois, entrecoupée par la pandémie du Covid-19, ce sont pas moins de 6 candidats qui furent engagés directement en CDI au sein d’Yvan Paque, et ce dès ce lundi 14 septembre 2020.

« Le fait que la société Yvan Paque se soit investie dans la mise sur pied du programme de formationnous a permis d’organiser une formation efficace répondant le plus justement à une demandespécifique. Avoir promis des CDI aux stagiaires dès le début de la formation et surtout avoir tenu cette promesse malgré les circonstances que nous connaissons tous, a clairement permis de maintenir la  motivation des stagiaires pendant toute la durée de la formation. Enfin, comment garder sous silence l’excellente intégration et l’accompagnement que nos stagiaires ont pu trouver sur le terrain à l’occasion de leur stage. Autant d’éléments qui nous incitent à clairement valoriser ce type de projet. »,ajoute Mary-Laure Lux, Manager du Pôle mécatronique chez Technifutur.

« Nous espérions, au départ, engager un électricien au terme de la formation. Nous aurions déjà été satisfaits. Mais au bout du compte, nous avons pu en engager six en CDI, ce qui surpasse toutes nos attentes. Dans cette période de crise sanitaire, alors que beaucoup d’entreprises souffrent, nous sommes ravis de donner un signal aussi encourageant en matière d’emploi. », termine Dominique Werpin.

Ce succès démontre également l’intérêt que Travi (Fonds de formation du secteur de l’intérim) peut trouver dans ces projets porteurs, articulant un besoin concret d’un employeur, une agence de recrutement dynamique et un centre de compétences à la pointe.

Image par Harry Strauss de Pixabay


A propos de l'auteur

Publication par communiqué de presse.



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑