Lg-Verviers

Publié le 30-09-2020 | Jacqueline Remits

Can-Guru : plus d’un tour dans son sac écoresponsable

Créée par un sportif de plein air, Lionel Van Eldom, Can-Guru propose des sacs destinés aux marcheurs et coureurs désireux de ramasser les déchets qu’ils croisent sur leur route. Ces nouveaux accessoires intéressent déjà beaucoup les entreprises et autres organismes qui veulent investir dans le green.

« J’adore pratiquer un sport dans la nature, commence Lionel Van Eldom, le créateur de Can-Guru. Et cela fait plusieurs années déjà que je ramasse les déchets en courant et en marchant. Je me suis dit que ce serait intéressant d’avoir sur soi un accessoire qui permettrait de pouvoir effectuer ce ramassage avec facilité. J’aimais aussi l’idée que cet accessoire soit fabriqué à partir de matériaux recyclés, dans une entreprise de travail adapté et en circuit court. Appliquer le principe de l’économie circulaire me semblait intéressant. Ce sac est sorti bien avant que cela devienne tendance et qu’on trouve un nom, le plogging, à cette activité qui associe le sport et la préservation de la nature. »

Sport, nature et créativité
Après avoir travaillé pour l’entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de volets motorisés pour piscines à Fernelmont, Lionel Van Eldom s’installe en 2013 à Malmédy où il crée d’abord une première entreprise dans le même secteur. L’année suivante, il lance Piscine Ô Naturel, société spécialisée dans les piscines biologiques et les piscines naturelles paysagères. Mais il a envie d’aller plus loin. « Tout entrepreneur rêve de lancer un projet qui le fait vibrer, qui le porte. Le concept Can-Guru en est l’exemple même. Donner un souffle nouveau, une impulsion différente à ce qui se fait est particulièrement excitant et énergisant.» L’idée lui trotte en tête depuis un moment déjà. Après avoir couché le concept sur papier, il le soumet à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique au travers du concours « 1001 idées pour sauver la biodiversité » qui en fera l’un de ses premiers lauréats. Motivé par ce résultat, il lance Can-Guru fin 2016. Pour la création, il travaille en collaboration avec deux sociétés de designers afin de rendre le produit esthétique, pratique et conçu dans une démarche d’économie circulaire. Après des débuts financés sur fonds propres, il est encouragé à poursuivre par la Province de Liège qui lui octroie en 2017 le Prix de l’environnement dans la catégorie « entreprise ». Il reçoit aussi des aides de la SPI, d’Innovatech et de l’Awex.

Une stratégie B2B2C
Aujourd’hui, les sacs Can-Guru se déclinent en 5 modèles, ventraux, besaces, ainsi qu’un modèle pour enfants destiné aux écoles. Fabriqués en bâches récupérées, ils sont réalisés chez Alteria, une entreprise de travail adapté (ETA) basée à Colfontaine. En 2018, Can-Guru a produit 500 sacs via la société Live sprl, créée par Lionel Van Eldom en 2017. L’objectif d’en vendre 3 000 en 2019 est atteint. Fin 2020, la barre des 5 000 sacs devrait être franchie et, dans la foulée, une société dédiée à Can-Guru sera créée. Les sacs peuvent être commandés en ligne. « C’est ce qui fonctionne le mieux, mais je travaille de plus en plus dans une stratégie appelée B2B2C, souligne Lionel Van Eldom. Je vends beaucoup de sacs à l’association ‘Wallonie Plus Propre’ qui en donne aux marches Adeps assortie du logo. Je travaille aussi de plus en plus avec de grandes sociétés, des organismes, des communes… qui achètent des sacs avec leur propre logo inscrit dessus. Ainsi, Spadel  m’en a commandé 200 de différents types. Ces sacs, outre une communication sympa, constituent un bon sponsoring pour des sociétés ou des organismes et peuvent être fabriqués avec des bâches publicitaires que nous donnent ces entreprises. Aujourd’hui, je veux faire en sorte que la personne qui court et nettoie la planète n’ait rien à payer. Cette stratégie fonctionne bien et le bouche à oreille commence à faire son effet aussi. » Lionel Van Eldom reçoit de plus en plus de demandes des pays scandinaves. « L’ambition est de vendre ces sacs partout en Europe d’ici à fin 2020. Nous nous développerons ensuite vers le marché mondial. J’ai déjà reçu une commande du Québec.»

Apportez votre soutien
Vu la demande croissante et l’envie de Lionel de rester dans une production essentiellement basée sur l’up-cycling, si vous êtes en possession ou connaissez des entreprises ayant : des toiles type drapeaux, du tissu type toile, de la bâche micro-perforée (mesch), de l’epdm ou encore des sangles. Il sera heureux d’en organiser la collecte et pourquoi pas de vous créer votre série limitée.

 

Can-Guru : Biertasetche, 5 à 4960 Malmedy – Lionel Van Eldom : 0476/57.26.96 – lionel@can-guru.euwww.can-guru.eu


A propos de l'auteur



Les commentaires sont fermés

Retour au début ↑